Argentine : Visa

Formalités d'entrée en Argentine

  • Les ressortissants de l’Union européenne, les Suisses et les Canadiens n’ont pas besoin de visa pour un séjour en Argentine inférieur à 3 mois – en cas de transit par les États-Unis, il est obligatoire de faire une demande d’autorisation de voyage électronique, appelée ESTA.
  • À leur arrivée dans le pays, ils se verront apposer un tampon les autorisant à séjourner 90 jours sur leur passeport, qui doit être valide au moins 6 mois après la date d’entrée en Argentine.
  • Depuis le 1er janvier 2018, les Canadiens n’ont plus à payer de frais de réciprocité pour pénétrer en Argentine.
  • Les enfants voyageant sans être accompagnés de leur deux parents doivent en théorie être en possession d’un document officiel certifiant que ceux-ci consentent tous les deux à ce voyage. Il est également préférable, le cas échéant, d’emporter une attestation de droit de garde. Dans la pratique, cependant, ces pièces sont assez rarement demandées.
  • Il est parfois possible d’effectuer de très courtes visites dans certains pays frontaliers sans visa. C’est notamment le cas pour le Brésil – où les ressortissants de l’Union européenne et les Suisses peuvent de toute façon pénétrer sans visa, contrairement aux Canadiens. Ainsi, un visa n’est pas toujours demandé pour aller de la ville argentine de Puerto Iguazú à celle de Foz do Iguaçu, à condition de revenir le même jour – toutefois, il n’y a aucune garantie et les voyageurs choisissant d’entrer sans visa doivent savoir qu’ils le font à leurs risques et périls.
  • Cette possibilité existe également au niveau du village bolivien frontalier de Villazón, près de La Quiaca – sachant que les ressortissants de l’Union européenne, les Suisses et les Canadiens n’ont pas besoin de visa pour séjourner moins de 90 jours en Bolivie.
  • Les ressortissants de l’Union européenne et les Suisses sont dispensés de visa pour le Paraguay, contrairement aux Canadiens. Des visas pour une seule entrée peuvent être délivrés en 1 heure par le consulat du Paraguay à Posadas.

Prorogations de visas

  • Si vous avez besoin d’un visa et souhaitez obtenir une prorogation de 90 jours, armez-vous de patience et rendez-vous au service de l’immigration à Buenos Aires, la Dirección Nacional de Migraciones. Les frais s’élèvent à 600 ARS – ce qui correspond au montant de l’amende si vous séjournez au-delà de la date de validité de votre autorisation.
  • Si vous restez plus de 3 mois, une autre solution consiste à traverser la frontière uruguayenne (en direction de Colonia – 1 journée suffit – ou de Montevideo) ou chilienne avant que votre visa n’expire et de revenir avec un nouveau visa de 90 jours. Cela vaut uniquement pour les voyageurs n’ayant pas besoin de visa pour entrer dans le pays tiers.
  • Avant le départ, il est impératif de contacter les ambassades et les consulats pour s’assurer que les modalités d’entrée sur le territoire n’ont pas changé. Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes bancaires, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Conservez ces copies à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.
Mis à jour le : 26 mars 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies