Argentine

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Argentine
  4. Les Incontournables

Argentine : Les Incontournables

À voir en Argentine

Sites à visiter en Argentine, parcs nationaux, curiosités naturelles et expériences à vivre pendant un voyage.

Glacier Perito Moreno

Le Perito Moreno est l’un des glaciers les plus dynamiques et les plus accessibles de la planète, mais c’est sa progression, jusqu’à deux mètres par jour, qui le rend véritablement exceptionnel. Un maillage sophistiqué de passerelles en acier permet d’assister, aux premières loges, au spectacle audiovisuel de la chute d’icebergs de la taille d’un immeuble dans le Lago Argentino, sous l’effet de l’avancée, lente mais constante, du glacier. Et quoi de plus typique que de dîner d’un bon bifteck à El Calafate pour clore la journée ? Carte : 1

Chutes d’Iguazú 

L’Iguazú s’écoule tranquillement dans la forêt, entre l’Argentine et le Brésil, avant de plonger brusquement, le long d’une falaise de basalte, dans un festival sonore saisissant qui en fait l’un des sites les plus impressionnants au monde. Les chutes d’Iguazú constituent une formidable expérience sensorielle : le grondement, les embruns et le débit de l’eau resteront gravés dans votre mémoire, ainsi que les arcs-en-ciel qui se forment au-dessus de l’eau. Au-delà des chutes, les luxuriants parcs nationaux qui les entourent offrent un cadre romantique et privilégié pour observer la faune et la flore. Carte : 2

Quebrada de Humahuaca

On est bien loin de Buenos Aires, au propre comme au figuré, dans cette vallée spectaculaire de roche érodée de la province de Jujuy, dans le Nord-Ouest. Si ses étonnantes formations et sa palette de couleurs minérales impressionnent visuellement, la vallée présente aussi un grand intérêt culturel. Les villages traditionnels du canyon affichent leur identité ; les spécialités andines supplantent les steaks au restaurant et des lamas (et non du bétail) paissent sur les hauts plateaux à l’herbe clairsemée. Carte : 3

Buenos Aires : Cementerio de la Recoleta

Principal site touristique de Buenos Aires, ce cimetière est incontournable. Des centaines de vénérables cryptes, chacune taillée dans le marbre, le granit ou le béton et ornées de vitraux, de statues d’anges ou d’icônes religieuses, jalonnent les allées. Des petites plantes et des arbres poussent entre les fissures, tandis que des chats sauvages slaloment furtivement entre les tombes, plus ou moins délabrées. S’il peut y avoir une beauté étrange dans la mort, ce lieu merveilleusement photogénique en est assurément pourvu. Carte : 4

Buenos Aires : barrio de San Telmo

San Telmo est l’un des quartiers les plus attachants et les plus intéressants de Buenos Aires. Ses rues pavées, son architecture coloniale et son atmosphère traditionnelle évoquent le milieu du XIXe siècle. Ne manquez pas la feria (brocante) du dimanche réunissant des dizaines de stands d’antiquités et de babioles, et des musiciens de rue jouant pour quelques pesos. Le tango est ici à l’honneur : spectaculaires shows sophistiqués ou improvisations de rue sans fioritures, les uns et les autres suscitent l’admiration par leurs incroyables prouesses athlétiques. Carte : 4

Randonnée au Fitz Roy

Avec ses paysages sauvages et ses sommets en dents de requin, le massif du Fitz Roy est La Mecque du trekking en Argentine. Si ses parois venteuses de renommée mondiale font parfois souffrir les alpinistes, ses sentiers de randonnée s’avèrent en revanche étonnamment faciles et accessibles. À El Chaltén, les gardes forestiers du parc orientent les voyageurs sur les chemins, et les panoramas les plus remarquables sont tout juste à une journée de marche du bourg. Une aubaine pour ceux qui souhaitent s’offrir une bière artisanale après l’effort. Carte : 5

Dégustation de vin autour de Mendoza

Avec une offre de vins de qualité aussi variée, il serait tentant de simplement s’asseoir au bar et de les déguster. Pourtant, s’intéresser à la façon dont on cultive et vendange le raisin est presque aussi passionnant que de goûter le produit fini. 
La bonne nouvelle, c’est qu’en Argentine cette pratique n’est pas l’apanage des connaisseurs. On y trouve en effet des circuits pour tous les budgets, de l’itinéraire libre à vélo aux formules hébergement-dégustations dans des exploitations vinicoles chics. Carte : 6

Culture gaucho a san antonio de areco

L’un des symboles les plus durables de l’Argentine est l’intrépide gaucho, dont la tradition séculaire remonte à l’époque où les Espagnols laissèrent leurs troupeaux en liberté dans la pampa herbeuse. Le meilleur endroit pour découvrir la culture de ces cow-boys nomades, dresseurs de chevaux (un autre legs des Espagnols), gardiens de bétail et buveurs de maté, est San Antonio de Areco lors du Día de la Tradición, en novembre. Des spectacles folkloriques ont aussi lieu dans des estancias (ranchs) ou à la Feria de Mataderos, à Buenos Aires. Carte : 7

Ruta de los Siete Lagos

La route des Sept Lacs est un itinéraire de toute beauté à ne pas manquer. Elle serpente entre des forêts luxuriantes et longe des cascades bordées de fleurs, des paysages montagneux spectaculaires ainsi que les lacs aux eaux cristallines auxquels elle doit son nom. Un bus la parcourt en deux heures environ, mais vous ne regretterez pas de louer une voiture ou d’enfourcher un vélo pour la découvrir à votre rythme. Carte : 8

Vie nocturne à Córdoba

Avec sept universités d’envergure, rien d’étonnant à ce que la deuxième ville d’Argentine soit l’une des destinations phares du pays pour les noctambules. Le large choix de bars charmants avec terrasse, de discothèques géantes et de salles de concerts (généralement accessibles à pied) aurait de quoi vous occuper pendant des mois. Profitez-en aussi pour découvrir le cuarteto. Prisée partout en Argentine, cette danse a été inventée à Córdoba, où se produisent régulièrement les meilleurs danseurs. Carte : 9

Ushuaia

Superbement lové entre le canal de Beagle et les sommets enneigés du Cerro Martial, ce port dynamique constitue le dernier fragment de civilisation pour les bateaux voguant vers l’Antarctique. Bien plus que le terminus du continent, Ushuaia est un carrefour important pour le commerce et l’aventure. Les sports de glisse égayent les hivers gelés et les longues journées d’été permettent de se balader à pied ou à vélo jusqu’au petit matin. Restaurants branchés, bars animés et B&B accueillants vous donneront envie d’en faire votre port d’attache pendant quelques jours. Carte : 10

Ski à Las Leñas

On ne dévale pas les pentes de Las Leñas uniquement pour faire étalage de son équipement et de ses talents. Cette station de montagne possède les pistes les plus variées, le meilleur taux d’enneigement à l’année et des remontées parmi les plus rapides et les plus modernes du pays. Offrez-vous un hébergement au pied des pistes ou choisissez parmi une sélection d’adresses à prix plus raisonnable le long de la route. Quoi qu’il en soit, en saison, les skieurs devront impérativement inscrire cette étape à leur itinéraire. Carte : 11

Salta

Le nord-ouest du pays abrite de vénérables villes coloniales, et Salta  est la plus ravissante d’entre elles. Située dans une vallée fertile, c’est aussi une porte d’entrée vers la cordillère des Andes voisine. De jolies églises, une place centrale animée et des bâtiments majestueux lui confèrent une ambiance décontractée d’antan. D’excellents musées, une scène musicale vivante, de bons hébergements et une poignée de curiosités facilement accessibles dans la province en font une destination remarquable. Carte : 12

Bariloche

Sa superbe situation en bord de lac, au cœur de l’un des parcs nationaux les plus séduisants et accessibles du pays, fait de Bariloche une destination de prédilection toute l’année. L’hiver, on profite à skis des magnifiques panoramas du haut du Cerro Catedral. À la fonte des neiges, on parcourt les sentiers du Parque Nacional Nahuel Huapi, où un réseau bien pensé de refuges de montagne permet de randonner jusqu’à ce que vos jambes ne vous portent plus. Carte : 13

Península Valdés

Cette péninsule aux paysages ocre et aux élevages de moutons isolés est une destination privilégiée pour l’observation des animaux, et, en premier lieu, des baleines franches australes, en voie de disparition, qui font des acrobaties en s’approchant. Elles sont en effet attirées par les bateaux de tourisme. Orques, manchots de Magellan, lions et éléphants de mer, nandous, guanacos et quantité d’oiseaux marins figurent aussi au casting. On en aperçoit déjà beaucoup en se promenant sur le rivage et des sorties plongée ou en kayak permettent de s’approcher encore plus. Carte : 14

Missions Jésuites

Les Jésuites ont introduit en Argentine le vin et les universités, pour ne citer que deux de leurs apports. Ils ont aussi construit de magnifiques estancias, pour beaucoup superbement préservées, inscrites au patrimoine mondial de l’humanité et ouvertes au public. De fascinants musées y ont souvent été aménagés. La popularité d’Alta Gracia n’altère en rien sa portée historique, mais si vous souhaitez visiter une estancia moins fréquentée (et même dormir dans l’ancien quartier des esclaves), choisissez Santa Catalina. Carte : 15

Los Esteros del Iberá

Cette zone humide protégée offre de superbes opportunités d’observer la vie sauvage autour d’estuaires peu profonds à la végétation d’une grande richesse. En bateau, vous apercevrez de nombreux caïmans, des oiseaux exotiques, des singes, des cerfs des marais, voire le plus adorable des rongeurs, le capybara. Avec ses nombreux lodges élégants et confortables, cette région reculée est une destination idéale pour décompresser quelques jours au milieu d’une faune et d’une flore abondantes. Carte : 16

Aconcagua

Le plus haut sommet du continent américain en impose, même si vous n’envisagez pas de l’escalader. On vient pourtant du monde entier pour cela. Ce n’est pas une tâche à prendre à la légère, mais si vous avez le temps de vous entraîner et de vous acclimater pour réussir à grimper au sommet, vous pourrez vous vanter d’appartenir au club très fermé de ceux ayant atteint le “toit des Amériques”, l'AconcaguaCarte : 17

Mar del Plata

La principale station balnéaire d’Argentine, Mar del Plata, est noire de monde l’été, ce qui en fait tout le piquant. Disputez aux Porteños (habitants de Buenos Aires) un carré de sable pour regarder des milliers de corps à demi nus faire bronzette, jouer sur la plage ou barboter dans les vagues. Surf, pêche, équitation et même parachutisme font partie des autres activités proposées. À la tombée du jour, on se régale de viande ou de fruits de mer avant de finir la soirée au théâtre ou en discothèque. Carte : 18

 

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies