Buenos Aires : Sports et activités

Quoi faire à Buenos Aires ?

Espaces vert

Les espaces verts de Palermo offrent de plaisantes escapades, notamment le week-end, quand les axes qui entourent la roseraie du Parque 3 de Febrero sont fermés à la circulation. Recoleta possède des parcs verdoyants de moindre superficie. À l’est de Puerto Madero, la Reserva Ecológica Costanera Sur, une réserve verdoyante et paisible sur la côte, pourrait bien vous faire oublier que vous êtes à Buenos Aires.

Cyclotourisme

On peut explorer Buenos Aires à vélo en toute sécurité sur ses pistes cyclables. Certaines bordent les nombreuses routes du Parque 3 de Febrero, d’autres mènent à la Reserva Ecológica Costanera Sur, où il fait bon pédaler sur les chemins de terre. Enfourchez gratuitement les vélos jaunes d’EcoBici ou louez-en un auprès d’une agence comme Biking Buenos Aires.

Football

Dans le pays de Maradona et de Messi, il serait presque sacrilège de ne pas assister à un match de fútbol. Le superclásico, qui oppose les deux grandes équipes de Buenos Aires, Boca Juniors et River Plate, est considéré par certains comme un événement sportif majeur qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Mais les rencontres de moindre enjeu permettent aussi d’appréhender cette passion nationale. Il est facile de se procurer une place pour un match ordinaire. Consultez les sites Web des clubs pour connaître le lieu et la date de mise en vente des billets – souvent, au stade même juste avant la rencontre. Vous aurez le choix entre les populares (gradins) et les plateas (places assises). Évitez les populares : l’ambiance surchauffée peut dégénérer.
Pour participer à des matchs improvisés entre voyageurs et habitants, contactez Buenos Aires Fútbol Amigos. Les rencontres sont souvent suivies d’un moment convivial autour d’une bière. Sympathique. Modeste participation.

Danser le tango dans une milonga

Les milongas (salles ou soirées où l’on danse le tango argentin) ne manquent pas à Buenos Aires : de l’authentique institution au cadre suranné au hangar branché où l’on danse en jeans, il y en a pour tous les goûts.
Pour des renseignements sérieux et intéressants sur le tango et les milongas de Buenos Aires, procurez-vous un exemplaire du guide pratique Happy Tango : Sallycat’s Guide to Dancing in Buenos Aires (en anglais) de Sally Blake. On trouve par ailleurs des magazines gratuits sur le tango dans les milongas et les boutiques de chaussures de tango (nombreuses à Buenos Aires).
Des cours de tango sont souvent proposés dans les mêmes salles que les soirées, quelques heures avant – vous en trouverez dans de nombreux autres lieux (auberges de jeunesse, centres culturels…). Des leçons sont même parfois offertes gratuitement quand vous réservez pour un spectacle de tango. Les cours dédiés aux touristes sont souvent dispensés en anglais.

Mis à jour le : 26 mars 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Argentine

Paramètres des cookies