Buenos Aires : Culture

Langue

Parallèlement à l'espagnol officiel, certaines communautés d'ascendance étrangère ont conservé leur langue. C'est le cas des Italiens qui forment le groupe le plus important. Il y a également une communauté galloise assez nombreuse. On dénombre aussi dix-sept langues autochtones, dont le quechua, le mapuche, le guarani et le toba.Quelques expressions utiles :Salut : Hola !Au-revoir : Adios !S'il vous plaît : Por favorMerci : GraciasDe rien : De nadaJe (ne) comprends (pas) : (No) entiendoJe voudrais un billet aller-retour : Quisiera un billete de ida y vueltaJe veux aller à... : Quiero ir a...Je cherche... : Estoy buscando...Mon hôtel : mi hotelLe château : el castilloLa cathédrale : la catedralL'église : la iglesiaLa place principale : la plaza mayorJe voudrais le menu du jour : Quisiera el menu del dia

Nourriture

La cuisine argentine se compose surtout de viande, ou plus précisément de bœuf. Pratiquement tous les morceaux sont servis sous forme de grillades (parrillada), y compris les tripes, les intestins et les pis de vache. Si l'alimentation carnée vous rebute, vous pourrez vous rabattre sur des plats italiens comme les gnocchis. Autre tradition gastronomique venue d'Italie, les crèmes glacées (helados), délicieuses, méritent une mention spéciale. On vous invitera peut-être à partager le maté, le "thé" local fabriqué à partir d'une variété de houx, qui correspond à un rituel de convivialité. On le boit dans une bombilla, avec une paille d'argent munie d'un gros filtre à la base.

Religion

Religion d'État, le catholicisme romain demeure empreint de croyances populaires. Le spiritisme et le culte des morts occupent une place importante qui se traduit par des pèlerinages sur la tombe des proches et des personnalités locales.

Arts

L'influence de la culture européenne imprègne l'art, l'architecture, la littérature et l'ensemble du mode de vie argentin. Le pays a engendré des écrivains originaux d'envergure internationale comme Jorge Luis Borges (1899-1986), Julio Cortázar (1914-1984), et moins connus, Ernesto Sabato, Manuel Puig et Osvaldo Soriano. Beaucoup d'Argentins ayant étudié sur le Vieux Continent, il n'est guère étonnant que Buenos Aires se fasse l'écho des mouvements artistiques occidentaux à travers ses nombreux musées, galeries et théâtres. La production cinématographique, dont la notoriété dépasse les frontières, a souvent servi à exorciser les horreurs de la dictature.Romantique et passionné, le tango incarne sans doute la tradition la plus emblématique de l'Argentine.

Mis à jour le : 26 mars 2019
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Argentine

Paramètres des cookies