Lonely Planet

Zimbabwe

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Zimbabwe
  4. Les Incontournables

Zimbabwe : Les Incontournables

Harare

Avec près de 1,6 millions d'habitants, Harare est la capitale et le cœur du pays. Vitrine du Zimbabwe, centre de ses activités commerciales, elle a hérité de ses colonisateurs une atmosphère européenne. Elle souffre néanmoins d'une réputation d'insécurité, et les visiteurs doivent absolument éviter de s'y promener seuls la nuit.
Le centre est constitué de deux réseaux de rues indépendants : le réseau principal, où les rues sont orientées selon un axe nord-sud et les avenues, selon un axe est-ouest, et le réseau de Kopje. Il est assez compact et aisé à explorer à pied.
Dominant le sud-ouest du centre-ville, le Kopje est une colline granitique au sommet de laquelle fut allumée, le 18 avril 1980, la "Flamme éternelle de l'indépendance".
La Galerie nationale du Zimbabwe, fondée en 1957, est particulièrement pointue en ce qui concerne l'art africain et la culture du continent. Le jardin de sculptures shona, en particulier, présente les œuvres des artistes majeurs du pays.
Harare Gardens, à éviter absolument la nuit, est le plus grand parc de la ville. S'y dressent la Galerie nationale, un théâtre et un salon de thé en plein air, une piscine, un club de bowling ainsi qu'une mini-forêt tropicale.
À 5 km, Mbare, banlieue d'Harare, abrite le musika, terminus de bus et plus grand marché du pays.
On trouve à Harare toutes les catégories d'hébergement, des campings aux hôtels quatre-étoiles, ainsi que toutes les formules gastronomiques. Les hôtels modestes et la vie nocturne de la ville se concentrent dans le quartier animé de Kopje. Harare est par ailleurs l'endroit idéal où écouter de la musique africaine et assister à un pungwe, concert qui dure toute la nuit, avec alcool et danse, donné par les meilleurs musiciens du pays.

Matobo National Park

Les formations granitiques hallucinantes des monts Matobo semblent avoir été le jeu de cubes (dont chacun pèse plusieurs milliers de tonnes) d'une divinité sacrée qui les aurait empilés en autant de châteaux précaires et de villes imaginaires. On a du mal à penser que le phénomène est totalement naturel tant il est surprenant. D'ailleurs d'innombrables traces témoignent d'un habitat ancien et certains de leurs sommets sont considérés comme sacrés (les montrer du doigt peut porter malheur). Le parc offre également une grande diversité de faune : aigles faucons africains, hiboux-aigles du Cap, rhinocéros blancs et rhinocéros noirs, girafes, zèbres....

Great Zimbabwe National Monument

La plus grande cité médiévale de l'Afrique sub-saharienne fut, entre le XIIIe et le XVe siècles, la capitale à la fois religieuse et séculière d'un très vaste royaume. Son cadre grandiose et ses murs historiques en font le site le plus marquant d'Afrique australe. Sa fascinante enceinte de forme elliptique (près de 100 m de diamètre et 255 m de circonférence) est la plus grande des architectures anciennes de cette partie du continent.

Victoria Falls

Attention au bruit ! Ce mur d'1,7 km de large précipite chaque minute quelque 550 000 m3 d'eau dans les gorges du Zambèze, 100 m plus bas. Si le tourisme y est intense, on est loin tout de même des chutes du Niagara et le bruit assourdissant de l'eau vous fera vite oublier la foule autour de vous.
La promenade à pied au-dessus des chutes offre de superbes points de vue, et avec un peu de chance, vous croiserez crocodiles, phacochères, hippopotames, antilopes et même éléphants, buffles et lions.

Hwange National Park

Ce parc national de 14 650 km², quoique le plus accessible et riche en faune du Zimbabwe, reste relativement peu fréquenté. Tant mieux ! Au sud-est de vastes étendues herbeuses sont peuplées d'une faune dense : troupeaux d'antilopes, de zèbres, de buffles et d'éléphants, importantes populations de babouins. Vers l'ouest, les collines vallonnées hébergent lions, léopards, guépards, hyènes, chacals...

Articles récents