Zambie

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Zambie
  4. Les Incontournables

Zambie : Les Incontournables

Le meilleur de la Zambie

A voir, à faire en Zambie : où observer la faune, parcs nationaux, villes... la liste des incontournables pour ne rien manquer pendant un voyage en Zambie.

Le parc national de la Luangwa-sud

En termes de paysage, de variété et de densité fauniques, d’accessibilité, et de choix d’hébergements, le parc de la Luangwa-sud est le meilleur du pays, ainsi que l’un des plus fascinants d’Afrique. Alors qu’impalas, pukus, cobes à croissant, girafes et buffles errent dans les vastes plaines, les léopards, bien représentés dans le parc, chassent dans les bois touffus, les éléphants pataugent dans les marécages, et les hippopotames mâchonnent tranquillement de la laitue d’eau dans la Luangwa. Les oiseaux sont également nombreux : environ 400 espèces ont été répertoriées ­– vous n’aurez aucun mal à voir de gros spécimens comme des circaètes, des bateleurs des savanes et des bucorves du Sud. La qualité du parc se reflète dans celle de ses guides : les normes sont établies par l’association locale de guides professionnels et tous les guides présents dans le parc ont été soumis à un ensemble de tests, ce qui en fait les meilleurs du pays.

Le Zambèze

Le Chiawa Game Management Area (GMA) et le parc national du Bas-Zambèze, qui s’étend sur 4 200 km2 sur la berge nord-ouest du Zambèze, comptent parmi les deux meilleurs espaces naturels du pays pour observer la faune et la flore. La plaine alluviale et les berges du fleuve attirant de nombreux animaux, les camps et les lodges proposent souvent des circuits en bateau qui permettent d’appréhender toute la majesté du Zambèze. Les safaris en canoë sont l’un des meilleurs moyens de découvrir le bas-Zambèze. Tout en glissant silencieusement sur les eaux, vous pourrez épier oiseaux et autres animaux sans vous faire remarquer. Peut-être tomberez-vous nez à nez avec un troupeau d’hippopotames ou un buffle en train de s’abreuver, ou apercevrez-vous un guib harnaché rejoignant la berge sur la pointe des pattes ou un crocodile progressant insidieusement à quelques mètres de vous.
La plupart des camps et des lodges proposent des excursions guidées de quelques heures en canoë.

Les chutes Victoria

Inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco et considérées comme la septième merveille naturelle du monde, les chutes Victoria sont les plus belles et les plus grandioses de la planète. Il serait dommage de se rendre en Afrique australe sans aller voir ce site hors du commun.
Chaque seconde, 1 million de litres d’eau déferle d’une cascade de 108 m de haut et de 1,7 km de large dans les gorges du Zambèze. Les chutes Victoria mettent en éveil à la fois la vue, l’ouïe, le goût et le toucher : peu d’endroits au monde permettent une telle expérience.
Spectaculaires tout au long de l’année, elles offrent des sensations différentes selon les saisons.

Le parc national de la Kafue

Ce superbe parc se trouve à environ 200 km à l’ouest de Lusaka. D’une superficie de plus de 22 500 km2 (soit pratiquement la taille de la Belgique), c’est le plus grand parc du pays et l’un des plus vastes au monde. C’est aussi le seul grand parc de Zambie facilement accessible en voiture, et l’on trouve quelques camps à proximité de la route nationale.

Le parc national de Kasanka

Bien qu’incontournable dans la région, ce parc privé est l’un des espaces naturels les moins connus du pays. Plutôt petit par rapport à la plupart des autres parcs africains (390 km2), il abrite un nombre limité d’installations et est très peu fréquenté – c’est ce qui le rend si spécial. Ici, pas de convois de Jeep traquant les léopards, mais des forêts de miombo, des fourrés à feuilles persistantes, de vastes prairies ouvertes et des rivières aux abords verdoyants.

Shiwa Ng’andu

Perdue en pleine nature dans le nord du pays, Shiwa Ng’andu est une grande propriété qui fut fondée par un aristocrate britannique excentrique du nom de Sir Stewart Gore-Brown. Le manoir, magnifique édifice en briques, est la pièce maîtresse du domaine. En passant en voiture devant les bâtiments agricoles et les habitations des ouvriers pour rejoindre la demeure, on se croirait presque dans un ancien domaine féodal. Une véritable petite communauté occupe les lieux : on y trouve une école, un hôpital, et bon nombre des personnes qui travaillent aujourd’hui à Shiwa Ng’andu sont les descendants des premiers employés de Gore-Brown. Aujourd’hui, ce sont les petits-enfants de ce dernier qui gèrent l’exploitation agricole.

Le lac Kariba

Après les chutes Victoria, le Zambèze se déverse dans la gorge de Batoka avant de rejoindre le lac Kariba. Formé par l’imposant barrage de Kariba, il s’agit de l’un des plus grands lacs artificiels d’Afrique. Cette vaste étendue d’eau scintillante dominée au loin par les sommets déchiquetés du Zimbabwe forme un paysage spectaculaire. Le côté zimbabwéen (berges sud et est) abrite réserves naturelles, parcs nationaux et quelques installations touristiques, alors que le côté zambien est plus sauvage et bien moins fréquenté – c’est ce qui le rend si fabuleux.

Mis à jour le : 27 juillet 2015

Articles récents

Paramètres des cookies