Le lac Victoria

Pourquoi y aller

Si le plus grand lac d’Afrique attire peu de visiteurs côté tanzanien, la région offre des surprises à qui aime voyager hors des sentiers battus. Musoma et Bukoba ont ce charme paisible des villes d’eau. Quant à la majorité des villageois de l’île d’Ukerewe, ils ont conservé un mode de vie axé sur la subsistance. Mwanza, deuxième ville de Tanzanie, est le point de départ idéal de la boucle Serengeti-lac Natron-Ngorongoro. Ajoutez à cela la forêt du parc national de l’île de Rubondo, au sud-ouest de la côte, et le safari n’aura plus de secrets pour vous. Au moment de la rédaction de ce guide, une situation générale d’insécurité régnait dans la région frontalière avec le Rwanda en raison de la présence de bandes pouvant être armées ; la région frontalière avec le Burundi était quant à elle formellement déconseillée.

Quand partir

  • Juin Suivez le groove au Bulabo Dance Festival, près de Mwanza.
  • Juin-sept Pendant la saison sèche, les journées sont claires et la température élevée.

À ne pas manquer

  1. L’observation des oiseaux et des hippopotames sur les rives du lac, la recherche des insaisissables chimpanzés dans les forêts du parc national de l’île de Rubondo.
  2. La collision des images, des sons et des odeurs du côté de Temple Street et de Makoroboi, dans le centre de Mwanza.
  3. Les étranges forces naturelles qui maintiennent en équilibre les rochers de Jiwe Kuu.
  4. Une balade à vélo au fil des villages et des fermes d’Ukerewe.
  5. Une croisière entre Mwanza et Bukoba, sur le fameux MV Victoria.
  6. La persistance des traditions lors du Bulabo Dance Festival, au musée Sukuma.
  7. L’exploration du pays haya, dans la région de Kagera, au fil d’un périple culturel partant de Bukoba.
  8. La découverte d’une culture essentielle au musée Sukuma.