Mozambique : Visa

Formalités d'entrée au Mozambique

Le visa est requis pour tous les visiteurs sauf pour les citoyens originaires d’Afrique du Sud, du Swaziland, de Zambie, de Tanzanie, du Botswana, du Malawi, de l’île Maurice et du Zimbabwe.
On peut se procurer un visa à entrée simple (uniquement) pour un mois à la majorité des entrées sur le territoire (mais pas à la frontière tanzanienne), moyennant 2 085 Mtn (ou l’équivalent en dollars).
Pour éviter les longues files d’attente aux frontières, ou pour les titres à entrées multiples, faites en sorte d’obtenir un visa à l’avance. Si vous arrivez à Maputo par le bus, depuis Johannesburg (Afrique du Sud), il est conseillé de faire de même (même si ce n’est pas obligatoire).
Le prix du visa dépend de l’endroit où on l’acquiert et de l’urgence de la demande. Initialement, la durée de séjour maximale est de 3 mois. Il est possible de se procurer un visa pour le jour même dans plusieurs villes, dont Johannesburg et Nelspruit (Afrique du Sud), mais ce service est coûteux.
Où que vous obteniez votre visa, votre passeport doit être valable au moins 6 mois après la date de retour prévue, et comporter au moins trois pages vierges.
Pour les citoyens n’ayant pas besoin de visa, le séjour est limité à 30 jours à compter de la date d’entrée sur le territoire, après quoi vous devrez quitter le Mozambique puis redemander un visa.
Dans le cas des visas à entrées multiples, la durée de chaque séjour dépend de la date d’émission, et varie d’une ambassade à l’autre ; seuls les visas à entrée simple et les visas de transit sont disponibles aux frontières du Mozambique.

Prorogation de visa

À condition de respecter la validité maximale de 3 mois, la prorogation d’un visa peut se faire au migração (bureau d’immigration) de toutes les capitales provinciales, moyennant 2 085 Mtn pour 1 mois.
Le traitement nécessite entre deux jours (moyennant un supplément d’environ 200 Mtn) et une semaine.
N’attendez pas l’expiration de votre visa car la prorogation n’est pas automatique ; les dépassements sont passibles de lourdes amendes.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Paramètres des cookies