Lonely Planet

Maroc

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Maroc
  4. Les Incontournables

Maroc : Les Incontournables

Le meilleur du Maroc

Les sites, villes et monuments à ne pas manquer au Maroc ; les expériences de voyages inoubliables... 

Le théâtre de rue de Djemaa el-Fna

Nul spectacle ne peut se comparer à la halqa (théâtre de rue), inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco, qui se déroule sur la grand-place de Marrakech. Dans la journée, astrologues, charmeurs de serpents et autres acrobates attirent les badauds, tandis qu'à la tombée du jour, d'innombrables stands commencent à préparer des grillades. Après le dîner, place aux concerts : les musiciens encouragent le public à participer, et quelques billets les incitent à continuer. Des escapades intéressantes sont à faire autour de Marrakech, notamment OuirganeCarte : 1

La médina de fès

La médina de Fès est un véritable labyrinthe. Ne soyez pas surpris de vous y perdre et de devoir payer un jeune garçon pour rejoindre un secteur familier ! N'ayez aucune crainte, cela fait partie de l'aventure : empruntez les ruelles au hasard pour dénicher des places et des souks cachés en savourant la sensation de ne pas savoir ce qui va surgir au prochain tournant, puis suivez la foule pour rejoindre les principales artères. Carte : 2

Un thé dans le Haut Atlas

Vous avez soif, chaud, froid Au Maroc, le thé à la menthe est la solution à tous les inconforts. Dans les villages berbères du Haut Atlas, la vue vertigineuse sur la vallée et les herbes sauvages ajoutent au plaisir du thé traditionnel. Les randonneurs qui s'élancent vers le sommet du djebel Toubkal se verront offrir du thé à partir d'Aroumd. Ce village haut perché ne se situe qu'à 2 ou 3 heures de Marrakech et à 30 minutes de marche d'Imlil ; pourtant, il semble à des années-lumière quand on sirote un thé à l'absinthe sauvage dans une ighrem (maison en pierre et pisé), tandis que les chèvres bêlent dans la cour. Carte : 3 et 4

Une méharée dans le Sahara

Seuls les Sahraouis, les danseuses orientales et les djinns savent chevaucher un dromadaire, assis gracieusement sur sa bosse, en s'adaptant de manière naturelle à la démarche chaloupée de l'animal. Les novices, eux, s'agrippent et tentent de conserver leur équilibre jusqu'au franchissement de la première dune ! Puis, alors que les sables rose doré de l'erg Chebbi s'élèvent à la rencontre du ciel d'un mauve pâlissant, ils relâchent les rênes et la tension fait place à l'émerveillement. Quand la lune apparaît, vous voilà prêt à continuer jusqu'à Tombouctou ! Carte : 5

Le chemin des casbahs dans la vallée du Drâa

Les routes permettent désormais un passage sûr et rapide des derniers tronçons des routes caravanières entre le Mali et Marrakech. La vallée du Drâa s'étend au-delà des gorges rocheuses aperçues par les fenêtres des voitures. Les palmiers et les forteresses en brique crue de Tamegroute, Zagora, Timidarte et Agdz ressemblaient à des mirages après deux mois dans le Sahara ! Les casbahs, qui abritaient jadis les caravanes chargées d'or, accueillent aujourd'hui des hôtes pour la nuit. Au matin, vous vous régalerez de dattes fraîches et de pain cuit au four. Carte : 6

Tafraoute

Ville principale de l'Anti-Atlas, Tafraoute est un fouillis de maisons roses et de rues commerçantes dans un cadre enchanteur. Des villages berbères et des palmeraies parsèment la vallée des Ammeln, et les hautes montagnes s'embrasent d'ocre ambré à l'aube et au crépuscule. Avec une industrie touristique relativement peu développée malgré les nombreux charmes de la région, c'est une base idéale pour de multiples activités, dont le VTT et la découverte de gravures rupestres préhistoriques. Comme si les falaises de granit et les oasis ne suffisaient pas, un artiste belge a peint plusieurs rochers, créant un paysage surréaliste. Carte : 7

Surf

Si vous allez faire du surf sur la côte atlantique, Taghazout (8) offre les meilleures vagues. Dès votre arrivée, vous constaterez l'importance de ce sport pour le village : à côté des habituels cafés et téléboutiques se tiennent des boutiques de surf, où habitants et visiteurs cirent leurs planches et vantent les plages des alentours. Le joyeux mélange de villageois et de surfeurs est plus rafraîchissant qu'un plongeon dans l'océan. Sur la même portion de littoral entre Agadir et Essaouira, Tamraght et Sidi Kaouki sont d'autres destinations de surf. Carte : 8

Randonnée dans l'Anti-Atlas

Chaîne granitique brûlée par le soleil et menant au Sahara, l'Anti-Atlas reste peu exploré comparé au Haut Atlas. Le djebel L'Kest, un massif quartzeux surnommé la « montagne d'améthyste », peut se rejoindre en traversant la verdoyante vallée des Ammeln. D'autres villages agricoles et casbahs délabrées se situent aux alentours du djebel Aklim, autre excellent but de trek dans cette région peuplée de bergers berbères. Des gorges remplies de palmiers à l'austère volcan du djebel Siroua, la variété des paysages justifie de nombreuses randonnées. Carte : 9

Sidi Ifni

Ne le dites à personne : cette ancienne ville espagnole en bord de mer, à une méharée seulement du Sahara, possède autant de charme qu'Essaouira, sans la foule. Vous pourrez marcher jusqu'aux arches en pierre de la plage de Legzira, ou simplement flâner dans les ruelles bleu et blanc de l'une des cités les plus séduisantes du sud du Maroc. Le couchant est le meilleur moment pour admirer ses édifices Art déco, quand les vents de l'Atlantique bercent les palmiers et rafraîchissent l'atmosphère. Carte : 10.

L'art de la médina d'Asilah

Inspirées des graffitis, des peintures colorées ornent de vastes pans de mur dans la médina d'Asilah. Chaque année en juillet, des artistes marocains et étrangers sont invités à participer au Festival d'Asilah en peignant les murs. Certaines œuvres, notamment près de la tour El-Khamra ou du belvédère de la koubba de Sidi Mansour, sont immenses. Vous pouvez aussi découvrir un angle joliment décoré au détour d'une ruelle de la médina. Carte : 11

Festival de Fès des musiques sacrées du monde

Depuis ses humbles débuts, ce festival, qui se tient chaque année en juin, est devenu un événement majeur de la scène musicale internationale. Il est facile d'en comprendre la raison : les organisateurs invitent des artistes mondialement connus, les visiteurs affluent et les concerts et manifestations se succèdent. Des concerts gratuits et des rencontres musicales de confréries soufies durent jusque tard dans la nuit. L'ensemble Tartit de femmes maliennes participe à ce festival. Carte : 2

Moulay Idriss

Cette ville sainte, perchée sur deux collines, est un joyau blanchi à la chaux. Récemment, des familles ont ouvert des chambres d'hôtes, permettant aux étrangers de passer la nuit sur place (ce qui était interdit auparavant) et de visiter la cité à un rythme tranquille. Les groupes touristiques n'y font halte qu'une heure dans la journée, laissant le loisir d'apprécier le coucher de soleil et la promenade des habitants sur la place principale. Carte : 12.

Volubilis

On doit à la longue colonisation romaine de l'Afrique du nord, Volubilis, son arc de triomphe et un superbe éventail de mosaïques. son emplacement, dans la campagne vallonnée au nord du Moyen-Atlas, est splendide. l'histoire se perpétue dans la région : après avoir admiré le pressoir à olives romain, rejoignez Moulay Idriss, où ; des pressoirs produisent toujours l'une des meilleures huiles d'olive du pays. Carte : 13

Figuig

Au bout d'une longue route et près d'un poste-frontière algérien fermé, Figuig (14) ne figure pas sur les itinéraires touristiques – ce qui constitue son principal intérêt. Faites l'effort d'y aller et vous découvrirez un endroit réellement secret et l'une des plus charmantes oasis du pays, avec des casbahs en brique crue et des palmiers à perte de vue. Il n'y a pas grand-chose à y faire à part se détendre, flâner et savourer cette découverte exceptionnelle. Carte : 14

La médina de Chefchaouen

Quittez les cafés détendus de la grand-place pour explorer l'une des plus jolies médinas du Maroc. En grimpant les rues pavées, vous découvrirez des ruelles chaulées de bleu, d'imposantes portes cloutées, des marchandes de légumes coiffées de chapeaux à pompons du Rif, un hammam, un four municipal et la mosquée. À Ras el-Maa, au sommet, installez-vous dans un café et admirez le coucher de soleil sur la médina, trop petite pour s'y perdre réellement. Carte : 15.

Taroudant

Avec des vues sur le Haut Atlas et l'Anti-Atlas, cette cité marchande de la vallée du Sous, surnommée la « Petite Marrakech », possède une médina et des souks plus paisibles que ceux de la grande ville. Si vous venez pour la journée d'Agadir, vous tomberez certainement sous le charme des remparts de terre rouge, dont la couleur change selon le moment de la journée. Faites le tour des murailles (7,5 km) à pied, à vélo ou en calèche, puis entrez dans la médina par l'une des portes. Après les feux du couchant, dînez dans l'un des bons restaurants de cette ville tranquille. Carte : 16.

Randonnée au clair de lune dans les dunes de l'erg Chigaga

Même si vous n'êtes jamais venu dans l'erg Chigaga, vous trouverez votre chemin jusqu'au sommet des dunes à la tombée de la nuit. Le clair de lune repose les yeux éblouis par le soleil et les pieds nus foulent le sable doux jusqu'aux crêtes ondulées. Au sommet, le Sahara chante sous les vents nocturnes. Le scintillement exceptionnel des étoiles s'explique : l'erg Chigaga se situe à 2 heures 30 en 4×4 ou à 2 jours de méharée du lampadaire le plus proche. Carte : 17

Le patrimoine architectural de Casablanca

Quiconque vous affirmera qu'il n'y a rien à voir à Casablanca hormis la mosquée Hassan II ne connaît pas bien la ville. Datant du début du XXe siècle, de superbes bâtiments de styles mauresque et Art déco jalonnent le centre. Certains sont entretenus et d'autres malheureusement laissés à l'abandon, mais tous comportent des angles arrondis, des frises de fleurs et des balcons incurvés en fer forgé. La promenade à pied dans Casablanca vous fera découvrir la plupart d'entre eux. Carte : 18

 

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Maroc