Kenya

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Kenya
  4. Si vous aimez

Kenya : Si vous aimez

Grands félins 

La vue de prédateurs produit à coup sûr un frisson d’excitation, et les grands félins attirent tout particulièrement les visiteurs. Le spectacle d’un lion assoupi sous un arbre, d’un léopard solitaire étendu sur une branche ou d’un guépard piquant un sprint dans la savane laissent des souvenirs inoubliables. 
  • Réserve nationale de Masai Mara : Le meilleur endroit pour apercevoir les trois espèces de félins, en chasse de juin à octobre
  • Parc national de Tsavo East : Un autre site où lions, léopards et guépards se laissent assez facilement surprendre
  • Parc national de Tsavo West : Les fauves se montrent furtifs, mais les débusquer fait partie du jeu
  • Parc national d’Amboseli : Propice pour rencontrer des lions à la saison sèche
  • Parc national de Meru : Lions et guépards 
  • Parc national du lac Nakuru : Lions et léopards
  • Parc national de Nairobi : Lions, léopards et guépards à portée de vue de la capitale

Éléphants et rhinocéros 

Ces mastodontes sont les animaux emblématiques du continent. Observer une famille d’éléphants déployée dans la savane ou des rhinocéros qui se baignent dans la boue ocre du Tsavo a quelque chose d’envoûtant. 
  • Parc national d’Amboseli : Ce parc permet de s’approcher au plus près d’éléphants dotés de défenses impressionnantes, avec le Kilimandjaro en toile de fond 
  • Parc national de Tsavo East :  La plus importante population d’éléphants du Kenya, avec plus de 11 000 inpidus 
  • Parc national du lac Nakuru : L’un des sites les plus favorables du pays pour croiser le rhinocéros noir, gravement menacé 
  • Parc national des Aberdare : Éléphants et rhinocéros noirs peuplent les pentes tapissées de forêts des hauts plateaux du centre 
  • Parc national de Tsavo West : Une réserve majeure pour le rhinocéros noir, qui cohabite avec des “éléphants rouges” 
  • Parc national de Marsabit : La colonie d’éléphants la plus septentrionale du Kenya 

Oiseaux

Le Kenya fait partie des destinations d’Afrique les plus prisées par les ornithologues amateurs. Avec quelque 1 200 espèces répertoriées, même les novices peuvent prendre plaisir à repérer lors d’un safari de nombreux oiseaux étonnants. Les migrateurs en provenance d’Europe arrivent à partir de novembre pour hiverner.
  • Parc national du lac Nakuru : Des flamants par centaines de milliers (parfois) et 400 autres espèces 
  • Parc national d’Amboseli : Plus de 370 espèces, dont des rapaces et des grues royales 
  • Réserve nationale du lac Bogoria : Un autre repaire de flamants spectaculaire, dans une zone humide internationalement reconnue 
  • Forêt de Kakamega : Plus de 330 espèces dans un environnement de forêt tropicale humide 
  • Parc national de Saiwa Swamp : Plus de 370 espèces sur à peine plus de 15 km2 
  • Lac Baringo : Plus d’un tiers des espèces aviaires du Kenya se trouve ici 

Plages 

Le Kenya possède un littoral splendide, et même la surexploitation de certaines zones ne parvient pas à en diminuer l’attrait. On peut facilement éviter les vastes complexes hôteliers, même si les touristes les fréquentent pour une bonne raison : leurs plages paradisiaques. Ailleurs, cependant, subsistent des étendues de sable qui ne demandent qu’à être découvertes. 
  • Takaungu : Ce village de pêcheurs et sa plage de sable déserte au bord de l’océan Indien dessinent une image de carte postale 
  • Shela Beach : Avec 12 km de sable blanc, c’est l’une des plus belles plages de Lamu 
  • Watamu : Une plage préservée de 7 km, à proximité d’un charmant village de pêcheurs
  • Île de Manda Dunes : mangroves et plages paisibles oubliées par le temps 
  • Tiwi Beach :  Plus paisible que Diani Beach et d’une beauté comparable 
  • Diani Beach : Une plage fréquentée mais néanmoins superbe

Excursions en boutre 

Naviguer à bord d’un dhow (boutre) comme le faisaient jadis les marchands arabes en quête d’épices est la façon la plus agréable de découvrir la côte fascinante de l’Afrique de l’Est. Bien plus qu’un moyen de transport, cela renvoie à une histoire séculaire et oblige à vivre au rythme que les habitants de la côte ont su adopter depuis bien longtemps.
  • Mkwiro : Un village d’un calme imperturbable, accessible uniquement en bateau
  • Matandoni : L’endroit où l’on peut observer la construction des boutres avant de partir sillonner l’archipel de Lamu pendant une journée 
  • Île de Funzi : Une île couverte de mangroves que l’on visite en boutre pour voir les crocodiles 
  • Lamu : Trouvez un bon capitaine pour une journée de navigation entre Lamu et l’île de Manda
  • Takwa : La perle des excursions dans l’archipel de Lamu

Plongée et snorkeling 

Les récifs abondent le long des rivages kényans, offrant des sites de plongée et de snorkeling parmi les plus intéressants d’Afrique de l’Est. Certes, ce n’est pas la mer Rouge, mais les amateurs occasionnels pourront s’émerveiller devant une faune abondante et une gamme de coraux exceptionnelle. Si les grands complexes hôteliers ont des écoles de plongée de premier ordre, le snorkeling se pratique le plus souvent depuis l’arrière d’un boutre – en toute décontraction… 
  • Parc national marin de Malindi : Excellentes conditions de plongée de juillet à février 
  • Île de Manda Toto : Les inconditionnels de l’archipel de Lamu privilégient le snorkeling autour de cette île 
  • Parc national marin de Kisite : Snorkeling en compagnie des dauphins, et plongée 
  • Parc national marin de Watamu Récifs : tortues de mer et poissons fabuleux 
  • Diani Beach : D’excellentes écoles de plongée et une épave de bateau intentionnellement coulée 

Lodges de luxe 

Le Kenya est passé maître dans l’hébergement de luxe. Si l’on peut se l’offrir, que peut-on rêver de mieux en effet, après une rude journée de safari, que de se délasser dans un spa et de profiter des mille et une attentions d’un service d’élite. 
  • Giraffe Manor, Nairobi : Une adresse vraiment haut de gamme, où les girafes de Rothschild viennent pointer leur museau à la fenêtre 
  • Finch Hatton’s Safari Camp, parc national de Tsavo West : Ici, en pleine nature sauvage, on s’habille pour dîner dans de la porcelaine fine 
  • Tortilis Camp, parc national d’Amboseli : Un lodge écologique avec vue sur le Kilimandjaro et des chambres familiales exceptionnelles 
  • Basecamp Masai Mara, réserve nationale de Masai Mara : L’écolodge par excellence, avec des tentes de grand standing donnant sur l’une des réserves naturelles les plus spectaculaires au monde 
  • Lewa Wildlife Conservancy : L’hébergement somptueux n’est pas le seul atout de ce domaine, qui finance aussi d’excellents programmes écologiques et sociaux 

Rester à l’écart des foules

La migration des gnous n’est pas la seule à se produire entre juin et octobre, car les touristes débarquent eux aussi en masse au Kenya. Entre le groupe de lions assiégé par une vingtaine de minibus et les plages magnifiques jalonnées de complexes hôteliers subsistent de très beaux espaces loin de tout. 
  • Parc national de Meru : Un équivalent des parcs plus célèbres du sud du Kenya, la foule en moins 
  • Parc national de Ruma : L’Afrique sauvage pour vous seul, notamment de fascinantes espèces d’antilopes 
  • Loyangalani : L’essence du nord reculé du Kenya, avec le lac Turkana et des aspects culturels passionnants 
  • Île de Paté : Une île enchanteresse de l’archipel de Lamu à l’écart du monde moderne 
  • Mont Susua : Un sommet volcanique en terre massaï, offrant une vue fabuleuse qui embrasse la vallée du Rift 
  • Île de Mfangano : Une île du lac Victoria délicieusement paisible et qui recèle des peintures rupestres

Nature et culture 

Les projets communautaires se développent de plus en plus au Kenya. Ils touchent au développement durable, à la protection de l’environnement et/ou au tourisme solidaire, et donnent l’occasion de vivre des expériences uniques. Si vous ne voulez pas ressembler aux touristes qui défilent dans les villages massaï appareil photo à la main, c’est un bon choix.
  • Lewa Wildlife Conservancy : Un endroit formidable qui mène, entre autres, des programmes de santé et d’éducation 
  • Lion Guardians : Une approche innovante mêlant protection des lions et renforcement des traditions massaï 
  • Kimana Community Wildlife Sanctuary : Un parc, dirigé par les Massaï eux-mêmes, doté d’un fort ancrage local 
  • Visite d’un manyatta massaï : Pour un bon aperçu de la vie des Massaï 
  • David Sheldrick Wildlife Trust : Une fondation consacrée à la protection des espèces menacées, notamment des éléphants et des rhinocéros noirs 
Mis à jour le : 8 avril 2014
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Kenya