Lonely Planet

Cap-Vert

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Cap-Vert
  4. Comment circuler

Cap-Vert : Comment circuler

Se déplacer au Cap-Vert

prendre l'Avion au cap-vert

TACV dessert toutes les îles habitées, sauf Brava. Les vols intérieurs sont un peu moins chers en achetant son billet au Cap-Vert. Au-delà de 2 vols intérieurs, il peut être intéressant d’acheter le Cabo Verde AirPass proposé par TACV (disponible dans les agences de voyages à l’étranger, mais pas dans l’archipel). Cependant, pour y avoir droit, il faut arriver au Cap-Vert par un vol TACV – soit une contrainte importante. De plus, l’économie réalisée n’est pas si grande.
Si le vol que vous souhaitez prendre est complet, n’hésitez pas à demander une surréservation, car beaucoup de personnes ne se présentent pas à l’embarquement. Munissez-vous d’espèces pour acheter vos billets, la plupart des agences de voyages et même certaines boutiques TACV n’acceptant ni les cartes de crédit ni les chèques de voyage.

prendre le Bateau au cap-vert

Des ferries relient entre elles les neuf îles habitées à des prix raisonnables. Attendez-vous cependant à des retards : la mer est parfois agitée et le délai de déchargement, imprévisible – la plupart des ferries transportant des marchandises. Il arrive qu’un départ soit repoussé d’une journée ou plus. Il y a des cafés à bord, mais c’est toujours une bonne idée d’apporter ses propres réserves d’eau et un en-cas.
Les traversées les plus fiables et les plus confortables sont assurées par le Tarrafal, de la SMT, qui relie Mindelo à Praia via Saõ Nicolau deux fois par semaine. Il quitte Mindelo en fin d’après-midi pour accoster à Saõ Nicolau dans la soirée, puis poursuivre vers Praia de nuit et arriver le lendemain matin. Dans l’autre sens, le Tarrafal quitte Praia dans la soirée, fait halte le lendemain matin à São Nicolau et accoste à Mindelo vers midi.
Entre São Vicente et Santo Antão, la liaison est assurée deux fois par jour. La traversée dure une heure et coûte 600 CVE.
Polar (2-615223 ; av. Unidade Guiné-Cabo Verde, Santiago) affrète un ferry qui rallie régulièrement Praia, Fogo, Brava et Maio – occasionnellement les autres îles, dont Boa Vista, Sal, São Vicente et São Nicolau. Prix variables. Pour les courts trajets, de 1 à 2 heures, entre Fogo et Brava, comptez environ 7 000 CVE. La traversée d’une nuit entre Praia et Sal coûte 2 100 CVE sur le ponton 2e classe, et 3 400 CVE pour une cabine 1re classe. 
À Espargos, sur l’île de Sal, l’agence Anaú propose des traversées pour São Vicente. Le trajet de 8 à 12 heures coûte environ 2 500 CVE (4 200 par personne pour une cabine confortable de 4 personnes).

prendre le Minibus et taxi au cap-vert

Allant du minibus confortable à la camionnette agrémentée de quelques bancs en bois, les aluguers desservent régulièrement toutes les villes, même les plus petites, sur la plupart des îles. Ils prennent les passagers à des arrêts plus ou moins signalisés (renseignez-vous auprès des habitants), démarrent lorsqu’ils sont plus ou moins remplis, et s’arrêtent n’importe où, à la demande des passagers. Tarif habituellement compris entre 100 et 200 CVE par personne, et n’excédant jamais 350 CVE, même pour un très long trajet.
Dans les grandes villes, les taxis sont nombreux et bon marché. Comptez 500 CVE au maximum, la moyenne étant plutôt 100-200 CVE. Cependant, pour une excursion en dehors de la ville, ces tarifs grimpent en flèche, et peuvent atteindre 3 000 CVE pour quelques heures, jusqu’à 6 000 CVE ou plus pour une journée, suivant la distance.
Il est facile de faire de l’auto-stop, mais votre chauffeur attendra parfois un dédommagement, et il n’y a normalement aucun danger.

prendre le Vélo au cap-vert

Le vélo est un bon moyen de découvrir les îles, mais les points de location sont rares. Envisagez éventuellement d’apporter le vôtre. 

prendre la Voiture et moto au cap-vert

Vous pourrez louer une voiture sur la plupart des îles, mais il n’y a que sur Santiago, Boa Vista et Fogo que cette dépense est vraiment utile. Préférez un 4x4, le terrain étant assez accidenté dès que l’on quitte les grandes routes. Chez Alucar (alucarst@mail.cvtelecom.cv ; Praia2-615801 ; Sal2-421187 ; São Vicente2-325194), l’agence la plus importante, il en coûte au minimum 4 500 CVE par jour, taxes et assurance comprises, avec les cent premiers kilomètres offerts (0,10 CVE/km au-delà). Avec le développement du tourisme, des agences de location internationales se développent. Ouvrez l’œil en arrivant à l’aéroport.

Articles récents