1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles saisons des plus beaux sites
Idées de voyage

Les plus belles saisons des plus beaux sites

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Une ville, une région peuvent complètement changer de visage d'une saison à l'autre. Choisissez bien votre moment !

1. Barcelone pendant le carnaval (Espagne)

Le carnestoltes (carnaval, en catalan) de Barcelone a lieu en février ou en mars. Il comprend plusieurs jours de défilés et de réjouissances qui prennent fin 47 jours avant le dimanche de Pâques, un mardi. La Gran Rua – grande parade de chars et d'attelages réunis pour accueillir le roi Carnaval – débute sur ou près de la Plaça d'Espanya, pour suivre vers l'ouest la Carrer de la Creu Coberta. Le mercredi suivant a lieu l'Enterrament de la Sardina (enterrement de la sardine), souvent sur la colline de Montjuïc. Cette cérémonie marque le début du carême. Une version plus agitée du carnaval se déroule à Sitges, où bars et night-clubs sont pris d'assaut par les fêtards plusieurs jours durant.
Chaque quartier de Barcelone a sa propre fête : passez de l'un à l'autre. Voyez ce qui se mijote sur www.barcelona.es.

2. Le Québec en hiver (Canada)

Avec des températures moyennes de −22°C en janvier sur une grande partie du territoire et de −10°C dans la vallée du Saint-Laurent, fi des moustiques. Mais surtout, le Québec se prête alors à quantité d'activités grisantes : ski de piste, randonnées en traineau à chiens et en raquettes, équipées en ski de fond ou en motoneige sur la piste du P'tit Train du Nord qui relie Saint-Jérôme à Mont-Laurier (200 km). Des milliers de patineurs évoluent sur Canal Rideau, près de Saint-Sauveur, ou tourbillonnent sur le lac aux Castors du parc du Mont-Royal, en plein Montréal. L'équipe de hockey de la métropole dispute ses matchs dans le splendide centre Bell d'octobre à mai.
Le Québec possède 150 stations de ski de piste, à 1 heure de Montréal et à 30 minutes de Québec.

3. Rome l'été (Italie)

De fin juin à août, la Ville éternelle est en proie à un climat chaud et humide, parfois à la limite du supportable. Mais c'est aussi la saison où Rome est la plus vivante et la plus sensuelle. Les gens sont dans la rue et les festivals en plein air abondent ; les femmes sortent vêtues de robes divines ; on déguste des gelati toute la journée, avant de dîner en terrasse. Les clochers de la capitale du christianisme se détachent en ocre orangé sur un ciel généralement bleu. Tout invite à prendre le temps de se dorer au soleil sur les terrasses des cafés, de se perdre dans les ruelles pavées et de paresser dans les trattorie.
Classé parmi les meilleurs restaurants de la ville par les Romains, le Ponte Milvio (www.met-roma.it), sur le Piazzale di Ponte Milvio, est un établissement incontournable.

4. Reykjavík au soleil de minuit (Islande)

Les Islandais ont l'habitude de plaisanter sur l'imprévisibilité du climat de leur pays. L'été toutefois, les températures sont généralement correctes et il fait jour 22 heures sur 24. Mois les plus secs et les plus chauds de l'année, mai, juin et juillet forment la meilleure période pour visiter le pays. La haute saison s'étend de début juin à fin août. Le reste de l'année, beaucoup de galeries, de musées et de sites touristiques de la capitale ont des horaires d'ouverture restreints.
Reykjavík est une ville chère. La plupart des logements et des restaurants adaptés aux petits budgets sont réunis à l'ouest, dans la vieille ville.

5. Les pays-Bas Pendant la saison des tulipes

Le printemps est la saison des amours mais aussi celle de la floraison des tulipes. Cela fait des siècles que les Néerlandais vouent un culte à cette plante raffinée. Pour admirer les différentes variétés et découvrir l'impressionnante palette de couleurs que déploie la tulipe, rendez-vous au Keukenhof, le plus grand jardin fleuri du monde. Ce parc de 32 hectares héberge sept millions de bulbes issus de 600 variétés de tulipes, trônant parmi d'autres fleurs telles que les narcisses ou les lys. La visite de ces champs peut s'effectuer à pied, à vélo ou en bateau.
Le jardin n'est ouvert au public que pendant 8 semaines au printemps (de mi-mars à mi-mai). Il se situe entre Hillegom et Lisse, au sud de Haarlem. Plus d'infos sur www.keukenhof.nl

6. Tokyo pendant le hanami (Japon)

Les Japonais sont aux anges pendant la courte saison du hanami (éclosion des fleurs) : les pruniers fleurissent les premiers, en février, puis c'est au tour des pêchers, en mars, et des cerisiers fin mars-début avril. À Tokyo, deux endroits sont dédiés à l'adoration du bourgeon en fleur : les parcs Ueno et Yoyogi, d'anciennes casernes transformées en jardins publics. Yoyogi, le plus célèbre, est une vraie ruche à cette période de l'année. Shinjuku-gyōen, l'un des plus grands espaces verts de la ville (58 ha), offre une atmosphère plus sereine.
La rivière Meguro est également un bon endroit pour jouir de ce spectacle : elle est bordée de plus de 800 arbres que l'on peut voir depuis la gare de Nakameguro (ils sont illuminés la nuit).

7. Londres en mai (Angleterre)

Au premier rayon de soleil, les Londoniens troquent leurs tenues ternes contre des robes à sequins et des T-shirts excentriques. Lorsqu'il se met à faire vraiment chaud, plutôt que de chercher l'ombre et la fraîcheur comme on le ferait plus au sud, nombreux sont ceux qui s'exposent au soleil pour améliorer leur teint. Le moindre centimètre carré d'herbe du plus petit jardin public est pris d'assaut à l'heure du déjeuner. Plus tard dans la journée, on prend une bière devant les fenêtres ornées de jardinières des pubs. Des airs de musique jubilatoires s'échappent des fenêtres ouvertes et il arrive même qu'on vous sourie dans le métro.
Captez ce frémissement préestival lors d'une balade dans Hampstead Heath.

8. Goa en basse saison (Inde)

On dit que la meilleure saison pour visiter Goa est celle où le temps est le plus frais, entre novembre et mars. Mais beaucoup d'habitants de Goa préfèrent la période de mousson, entre juin et fin septembre. La pluie est accueillie par des fêtes et des célébrations, et la campagne verdit pratiquement du jour au lendemain. L'avantage d'un voyage à cette époque de l'année, c'est que vous n'aurez pas à supporter la foule et que les prix sont plus bas. En octobre, au tout début de la saison touristique, les plages sont encore agréablement vides.
Le vaccin contre la typhoïde et un traitement contre le paludisme sont fortement recommandés pendant la mousson.

9. Dublin à noël (Irlande)

Le mois de décembre est très animé à Dublin. Lors du « Christmas Dip at the Forty Foot », baignade organisée à 11h le jour de Noël, à Sandycove (village immortalisé par James Joyce dans Ulysse), les plus courageux font l'aller-retour à la nage jusqu'aux rochers, à 20 m du rivage. Pendant le déjeuner de Noël, on trinque en écoutant Fairytale of New York, des Pogues. Remettez-vous des repas de fête et oubliez votre blues d'après Noël en assistant aux très populaires Leopardstown Races (26-30 décembre). Pour terminer, rendez-vous à Funderland, fête foraine traditionnelle dublinoise qui se tient du 26 décembre au 9 janvier.
Grisé par la Guinness, vous oserez peut-être tenter le Christmas Dip au Ringsend Pier (à 2 ou 3 km du centre-ville), où les hurlements du vent intimident les plus aguerris.

10. New York en juin (États-unis)

Le premier mois de l'été, New York n'est que parades, fêtes de rues et concerts en plein air. SummerStage, propose une étourdissante programmation dans Central Park, d'autant plus appréciable qu'il fait alors en général plus de 20°C. Pendant la Restaurant Week, vous profiterez de remises intéressantes dans des restaurants haut de gamme. Quant au mois de la Gay Pride, il culmine le dernier dimanche de juin avec un grand défilé dans Fifth Avenue auquel participent drag-queens, policiers gays, homos en cuir et bien d'autres représentants de la communauté arc-en-ciel.
Presque tous les concerts du SummerStage sont gratuits (une participation est parfois suggérée). Plus d'infos sur www.summerstage.org.


 

Paramètres des cookies