1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. La marche, un chemin vers soi
Sports et activités

La marche, un chemin vers soi

Texte par

James Kay

Mis à jour le : 5 décembre 2019

Carte

C'est le premier mode de voyage : l'humanité la pratique depuis que son plus lointain ancêtre, en Afrique de l'Est, s'est érigé sur ses deux jambes pour explorer le monde. Et pourtant, il faut attendre notre époque (et la concurrence de nombreux autres moyens de mobilité ?) pour que la marche voie aujourd'hui ses vertus physiques et psychiques confirmées par la science.

Un pied devant l'autre

Rares sont les activités aussi bénéfiques pour le corps que pour l'esprit. Face à nos existences à la fois hyperactives et trop sédentaires, il existe pourtant un remède simple qui n'est autre que le plus ancien des moyens de transport.
"Nos premiers maîtres de philosophie sont nos pieds", disait Rousseau, et d'Aristote à Nietzsche, les philosophes ont chanté les mérites de la flânerie contemplative. Les dernières découvertes scientifiques confortent ces illustres idées. 
Au-delà de l'activité de marcher, les bienfaits de la nature sur l'organisme sont aussi bien connus : l'Occident les redécouvre - en témoigne par exemple ces dernières années la vogu du shinrin-yoku, ou "bain de forêt", qui agit contre le stress, fait diminuer la tension artérielle et renforce le système immunitaire.
Nul  besoin d'être philosophe ou scientifique pour constater que la randonnée dans la nature stimule le corps et nous reconnecte à une réalité trop souvent cantonnée à des écrans. Mais saviez-vous que ce sport complet fait aussi un bien fou à votre cerveau ? 

istock-anselm_baumgart-marche.jpg

Partez en randonnée dans la forêt

La vie en vert

La marche prolongée a le  pouvoir d'apaiser un esprit tourmenté et de ramener la conscience vers l'instant présent : mettre un pied devant l'autre devient ainsi une forme de mantra, une sorte de "ohmmmm" corporel - et qui ne nécessite la connaissance d'aucune posture de yoga compliquée. 
Des chercheurs de l'université de Stanford, en Californie, ont étudié les mérites comparés de la marche en environnement urbain et dans la nature : les cobayes qui avaient déambulé au vert avaient vu baisser leur anxiété et leur degré de rumination - vous savez, ces pensées négatives qui tournent en boucle dans la tête ?
"Cela montre que le contact avec la nature a des effets sur la régulation des émotions et nous aide à nous sentir mieux", résume Greogry Bratman, l'auteur principal de l'étude.

istock-anyaberkut-profiter_de_la_nature.jpg

Profiter de la nature

Tranquilité intérieure

Pour William Mackesy, fondateur du portail dédié à la marche Walkopedia (en anglais), la clé de la paix intérieure se trouve dans l'effort prolongé : "Une longue marche exigeante, loin de l'agitation, permet de refaire le calme en soi. La beauté des paysages peut aider, mais ce n'est pas l'essentiel. Un site porteur de sens, d'une aura sacrée, peut favoriser un état contemplatif - les chemins de pèlerinage par exemple.
D'autant que la marche s'intègre à toutes les formes de voyage, en groupe ou en solo. Jennyfer Pharr Davis, qui a été élue "aventurière de l'année" par le National Geographic et a arpenté tous les continents au cours de randos longue distance, raconte ainsi avoir découvert la vraie tranquilité intérieure lors d'une marche solitaire.
"J'étais absolument seule, sans aucune pression à subir ni aucune réaction à produire. Ce fut d'abord étrange, dérangeant même, et puis rapidement, j'ai trouvé cela génial".

La bonne empreinte

Quoi de plus démocratique que la marche ? Une bonne paure de chaussures, et vous voilà paré, où que vous soyez dans le monde, pour rejoindre le sentier le plus proche. La plupart des chemins de cette planète sont gratuits, mais même les itinéraires payants restent plus accessibles que bien d'autres activités touristiques.
De la promenade dans les bois au trek à l'assaut des sommets, la marche s'adapte aussi à tous, quels que soient la condition physique, l'âge ou l'envie. Et pour ne rien gâcher, la seule empreinte que vous laisserez est celle de vos chaussures dans la terre - zéro pollution, zéro culpabilité. 
Quoi, vous êtes encore dans votre fauteuil ? 

istock-lzf-trek_montagne_femme.jpg

Admirer la vue après un trek dans les montagnes

10 marches vers la sérénité

Jordan Trail, Jordanie

Un itinéraire à travers tout le pays, jalonné de beautés, d'Umm Qais à la mer Rouge en passant par la mer Morte, Pétra et le Wadi Rum.

Camino Francés, Espagne

Le tronçon le plus fréquenté du célèbre chemin de Compostelle court des Pyrénées françaises au coeur de la Galice.

West Coast Trail, Canada

Sur l'île de Vancouver, échellles, passerelles et escaliers guident les randonneurs de la forêt primaire vers des plages battues par les vagues, en passsant par de grondantes cascades.

Kora du Mont Kailash, Tibet, Chine

Purifiez-vous de vos péchés (et de vos toxines) avec ce pèlerinage (kora) en haute altitude cher aux bouddhistes, aux hindous et aux jaïns.

Three Capes Track, Tasmanie, Asutralie

Vous entendrez gronder l'océan de très haut depuis cet itinéraire vertigineux qui suit les falaises de la péninsule de Tasman. 

Via Dinarica, Balkans de l'Ouest

Un parcours exceptionnel, qui relie chemins ancestraux, sentiers de bergers et routes militaires à travers les Alpes dinariques.

Westweg, Allemagne

Laissez-vous ensorceler par les charmes de la Forêt-Noire sur ce chemin de grande randonnée nord-sud, de Pforzheim à Bâle.

John Muir Trail, États-Unis

Un mythique itinéraire dans la Sierra Nevada californienne, dans les pas du célèbre naturaliste et écrivain de l'Ouest américain.

Kumano Kodo, Japon

Partez en quête de la force spirituelle du samouraï sur les chemins sacrés qui serpentent sous le couvert des épaisses forêts de la péninsule de Kii.

Trek W, Chili

Ce trek de légende fait défiler ce que la Patagonie a de plus beau : lacs turquoise, pics acérés et pampa à perte de vue.


Paramètres des cookies