1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus beaux pèlerinages du monde
Idées de voyage

Les plus beaux pèlerinages du monde

Mis à jour le : 9 juillet 2018

Carte

Joignez-vous aux fidèles qui viennent en foule sur ces chemins de la dévotion parmi les plus révérés au monde.

1. Círio de nazaré (Brésil)

Événement le plus important après le Carnaval de Rio, le Círio de Nazaré, organisé le deuxième week-end d'octobre, attire depuis plus de deux siècles les pèlerins de tout le Brésil dans la ville de Belém. Le pèlerinage se concentre sur une petite statue de Nossa Senhora de Nazaré (Notre-Dame de Nazareth), qui aurait été sculptée à Nazareth. Censée être à l'origine de miracles au Portugal au Moyen Âge, elle a ensuite été emportée au Brésil. Pendant le Círio de Nazaré, des centaines de bateaux accompagnent la statue sur l'Amazone depuis Icoaraci. Le lendemain matin, des millions de gens affluent dans les rues pendant le transport de la statue jusqu'à la basilique, où une foule d'implorants pieds nus se pressent pour toucher la corde tirant le char.
>>> Site officiel du Círio de Nazaré, en portugais.

adobestock_87730937.jpeg

Le Círio de Nazaré, organisé le deuxième week-end d'octobre, attire depuis plus de deux siècles les pèlerins de tout le Brésil dans la ville de Belém.

2. Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne)

Le pèlerinage chrétien contemporain le plus célèbre traverse le nord de l'Espagne et conduit à la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, qui abrite la dépouille de saint Jacques, le premier apôtre martyr, décapité en l'an 44. De nombreux itinéraires mènent à Saint-Jacques (Santiago en espagnol), mais le plus populaire en Espagne est le Camino Frances, qui démarre à Roncevaux, à la frontière française dans les Pyrénées, et traverse la région viticole de la Rioja, meseta (haut plateau) sèche et poussiéreuse, jusqu'aux collines verdoyantes de la Galice. Les marcheurs, qui portent traditionnellement une coquille Saint-Jacques, couvrent les 783 km du Camino Frances en un mois environ. Les pèlerins peuvent aussi parcourir le chemin à vélo ou à cheval.
>>> Site officiel du bureau des pèlerins.

adobestock_12511339.jpeg

Après un mois de marche, le pèlerinage prend fin à Saint-Jacques de Compostelle

3. Kumbh Mela (Inde)

Le plus grand rassemblement religieux au monde réunit des dizaines de millions de pèlerins hindous pour une immersion cérémonielle dans les eaux sacrées du Gange, du Shipra ou du Godavari. Le mela (festival) est organisé quatre fois sur une période de 12 ans, à tour de rôle dans les villes d'Allahabad, de Haridwar, d'Ujjain et de Nasik, où des gouttes de nectar d'immortalité auraient été renversées d'un kumbh (cruche) lors d'une bataille opposant demi-dieux et démons. Autrefois, les non-hindous avaient interdiction de se baigner dans le fleuve lors du Kumbh Mela, mais ce n'est plus le cas. Vous pouvez aussi camper parmi la multitude de tentes qui surgissent sur les rives.

4. Hajj (Arabie Saoudite)

Le plus grand pèlerinage annuel du monde rassemble les musulmans du monde entier dans la ville sainte de La Mecque. Le hajj, 5e pilier de l'islam, s'organise autour de la Kaaba : c'est face à cet édifice, le plus sacré de l'Islam, que les musulmans se tournent pour prier. Sur environ trois millions de hajjis (pèlerins) annuels, près de deux millions viennent de l'étranger. Pour le hajj, des quotas de visas pour 1 000 musulmans par pays sont instaurés. Ils sont gratuits, mais valables uniquement pour Jeddah, La Mecque, Médine et les voies de communication. La Mecque est interdite aux non-musulmans.

adobestock_20037437.jpeg

Le hajj, 5e pilier de l'islam, s'organise autour de la Kaaba

5. Mont Kailash (Tibet)

Lieu saint pour les bouddhistes, les hindous, les jaïns et les adeptes du bönpo, le mont Kailash est le centre d'un pèlerinage parmi les plus sacrés d'Asie. Selon les bouddhistes tibétains, un seul kora (tour) du sommet haut de 6 714 m lave tous les péchés d'une vie, tandis que 108 tours permettent d'accéder au nirvana. Les 52 km de la kora traversent un col de 5 630 m d'altitude. Les plus pieux s'étendent sur le sol puis marchent jusqu'à l'endroit où se trouvaient leurs mains avant de s'allonger à nouveau ; d'autres les parcourent en un jour. Il est préférable de le faire en 4 jours.
Les circuits au mont Kailash partent généralement de Lhassa ou traversent la frontière à Simlikot, au Népal.

6. Croagh Patrick (Irlande)

Honorer saint Patrick ne se fait pas toujours autour d'une pinte de bière. Le Croagh Patrick, une colline de 764 m dans le County Mayo, est également lié au saint. Chaque année, le dernier dimanche de juillet – le Reek Sunday –, des milliers de pèlerins grimpent au sommet du Croagh Patrick pour honorer ce saint du Ve siècle. Comme le Christ, saint Patrick aurait jeûné pendant 40 jours et 40 nuits sur cette colline. À la fin de ce jeûne, il débarrassa l'Irlande des serpents. L'ascension dure 2 à 3 heures (la colline est coriace) et se termine à la chapelle au sommet, où une messe est donnée chaque « Reek Sunday ».
>>> La ville de Murrisk, au pied de la colline, est le point de départ de l’ascension.

adobestock_23275941.jpeg

Chaque année, le dernier dimanche de juillet, des milliers de pèlerins grimpent au sommet du Croagh Patrick

7. Medjugorje (Bosnie-Herzégovine)

Fin juin 1981, sur une colline surplombant la ville de Medjugorje, à 25 km de Mostar, six enfants ont affirmé avoir vu une apparition de la Vierge Marie. Elle leur serait également réapparue par la suite. L'événement a donné naissance à un pèlerinage catholique. La fin du mois de juin est évidemment le pic des pèlerinages, mais les gens s'y rendent toute l'année. Sur la colline des Apparitions, deux croix marquent les sites où est apparue Marie.
>>> L’Église catholique n’a pas reconnu le miracle, mais cela n’a pas pour autant atténué la ferveur des pèlerins.

8. Pic d'Adam (Sri Lanka)

Une curiosité géologique – une grande « empreinte de pied » sur un rocher au sommet – a élevé le pic d'Adam (ou Sri Pada), haut de 2 243 m, du rang de montagne à celui de lieu vénéré. Plusieurs religions l'incluent dans leur mythologie. Pour les chrétiens et les musulmans, c'est l'endroit où Adam posa pour la première fois le pied sur Terre. Pour les bouddhistes, c'est l'empreinte sacrée laissée par Bouddha lors de son ascension au paradis. Les hindous y voient l'empreinte de Shiva. Pour d'autres, c'est celle de saint Thomas. Pas étonnant donc que les pèlerins y soient si nombreux. La saison de pèlerinage s'étend de décembre à mai, et beaucoup grimpent avant l'aube – les sentiers sont éclairés – pour assister au lever du soleil depuis le sommet.
>>> L’itinéraire de pèlerinage le plus populaire démarre à Dalhousie, à 33 km au sud-ouest de Hatton.

adobestock_194440335.jpeg

Le pic d'Adam

9. Circuit des 88 temples (Japon)

Le pèlerinage le plus connu du Japon aurait été établi au IXe siècle par Kōbō Daishi, le saint japonais le plus vénéré. Pour réaliser ce circuit, les pèlerins relient 88 temples – 88 représentant le nombre des passions humaines définies par la doctrine bouddhiste – sur l'île de Shikoku, et parcourent environ 1 500 km. Traditionnellement, les pèlerins, vêtus de blanc et portant un chapeau conique, marchent de temple en temple (une entreprise d'environ 2 mois), mais il est de plus en plus courant d'effectuer le trajet en bus. La moitié des temples environ propose un hébergement.
>>> Le circuit démarre dans la capitale de l’île, Tokushima, et s’effectue habituellement dans le sens des aiguilles d’une montre.

10. Mont Sinaï (Égypte)

C'est sur cette montagne déserte, au cœur de la péninsule du Sinaï, que Moïse aurait reçu les Dix Commandements. Aujourd'hui, une armée de pèlerins gravit cette montagne de 2 285 m pour côtoyer l'immortalité de l'Ancien Testament, ou simplement profiter d'un magnifique lever du soleil sur les sommets arides et déchiquetés et le désert sec et coloré. Il existe deux façons de s'y rendre : le sentier, dont une partie peut se faire à dos de dromadaire ou, pour les plus pénitents, les 3 750 marches du « chemin du Repentir ».
>>> Les sentiers grimpant au mont Sinaï démarrent au monastère Sainte-Catherine, accessible en bus depuis la péninsule et Le Caire.

adobestock_36535119.jpeg

C'est sur cette montagne déserte, au cœur de la péninsule du Sinaï, que Moïse aurait reçu les Dix Commandements.


Paramètres des cookies