-->

Campo dei Mori

L'avis de l'auteur Lonely Planet

place

Un personnage à l’énorme turban baptisé Sior Rioba veille depuis le Moyen Âge à l’angle du Campo dei Mori. Cette “place des Maures” porte en réalité un nom impropre, puisque Rioba et ses deux frères auraient été des membres de la famille grecque des Mastelli, marchands du XIIe siècle originaires de Morée (actuel Péloponnèse). La fratrie se rendit tristement célèbre en prenant une part active au sac de Constantinople par le doge Enrico Dandolo. Selon la légende vénitienne, Marie Madeleine les aurait changés en pierre pour les punir de leurs agissements.

place des Maures ; Campo dei Mori ; Orto