Vaitahu

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

Ce village adossé aux versants escarpés de la crête centrale garde quelques vestiges de son passé mouvementé. À côté de la mairie, on peut voir une stèle commémorant la première rencontre, marquée du sceau de l’amitié, entre l’amiral Dupetit-Thouars et le chef Iotete le 4 août 1838. Un bâtiment voisin abrite un modeste muséequi rassemble quelques objets anciens, notamment des sculptures.

Plus spectaculaire, la monumentale église catholique en pierre s’élance face au front de mer. Financée par le Vatican, elle a été inaugurée en grande pompe le 22 août 1988. Elle rappelle l’importance de Tahuata dans l’évangélisation de l’archipel. La première messe en terre marquisienne fut célébrée ici par les Espagnols en 1595. En 1838, Vaitahu vit débarquer les frères picpuciens arrivés sur la Vénus de Dupetit-Thouars. À l’extérieur, jetez un coup d’œil sur l’imposante statue en bois qui domine l’entrée. Cette Vierge à l’Enfant de près de 4 m de hauteur, réalisée par un sculpteur de Nuku Hiva, est un chef-d’œuvre de l’art marquisien. Elle témoigne d’un syncrétisme original, alliant culture locale et archétypes catholiques. L’Enfant Jésus n’est pas blotti dans le giron de sa mère, mais tenu des deux mains vers l’avant. Ce type d’attitude n’est pas sans rappeler la posture des tikis. Enfin, il tient un uru en guise d’offrande, symbole même des Marquises. À l’intérieur, admirez les vitraux, la magnifique chaire en bois sculptée et le tabernacle, lui aussi finement sculpté.

entrée libre ; sur demande, s’adresser à la mairie

Paramètres des cookies