-->

Turquie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Turquie
  4. Ankara et l’Anatolie centrale
  5. Tumulus de Midas et musée de Gordion

Tumulus de Midas et musée de Gordion

L'avis de l'auteur Lonely Planet

vestiges

En 1957, l’archéologue autrichien Alfred Koerte découvrit le tombeau intact d’un roi phrygien, inhumé sans doute entre 740 et 718 av. J.-C. Ce mausolée en cèdre se présente comme une construction à pignons, entourée de rondins de genévrier, et enfouie sous un imposant tumulus (53 m de hauteur, 300 m de diamètre). Il s’agit de la plus ancienne structure en bois jamais découverte en Anatolie, voire dans le monde. Le tunnel qui conduit dans les profondeurs du tumulus est un apport moderne permettant aux visiteurs de jeter un coup d’œil au tombeau, interdit d’accès.

Dans la tombe, les archéologues trouvèrent la dépouille d’un homme âgé de 61 à 65 ans et mesurant 1,59 m, entourée de divers objets : tables, situla (contenants) et bols en bronze notamment, qui auraient servi lors du “banquet funéraire”. On ne connaît pas le nom du défunt – Gordias et Midas étaient des noms courants parmi les rois phrygiens.

Dans le musée en face, des pièces de monnaie macédoniennes et babyloniennes témoignent du rôle central joué par Gordion dans le commerce, les communications et les activités militaires d’Anatolie centrale. Tout comme les figurines en bronze et les bijoux en perles de verre originaires de la région syro-levantine de Mésopotamie.

5 ₺ avec musée ; 8h30-19h