Temple de la Déesse Xu

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

Édifié en 1820 pour abriter une statue de la déesse Xu, devenue objet de dévotion populaire, ce vaste ensemble s’élève face au mont Sam, le long de la même route que la pagode Tay An. Le bâtiment, à l’origine en bambou et en feuillage, a été reconstruit à plusieurs reprises. Il mêle des éléments décoratifs du bouddhisme vietnamien à une architecture du milieu du XXe siècle et de nombreux néons. L’effigie de la déesse pourrait être un vestige de la culture d’Oc-Eo datant du VIe siècle, représentant en réalité un homme.

Selon l’une des légendes, la statue de la déesse Xu se dressait au sommet du mont Sam. Au début du XIXe siècle, des troupes siamoises envahirent la région et décidèrent d’emporter la statue au Siam. Cependant, alors que les soldats descendaient la montagne, elle devint de plus en plus lourde et ils l’abandonnèrent au bord du chemin. Des villageois la trouvèrent et décidèrent de la rapporter au village pour lui construire un temple. Cependant, son poids les empêcha de la déplacer. Apparut alors une jeune fille possédée par un esprit, qui déclara être la déesse Xu. Elle leur demanda d’amener 9 vierges qui, seules, pourraient transporter la statue. Les vierges parvinrent en effet à la descendre, mais, une fois dans la plaine, celle-ci devint plus pesante et elles durent la poser. Les paysans en conclurent que la déesse souhaitait un temple à cet emplacement et, depuis, le temple de la Déesse Xu se tient à cet endroit.

Des porcs entiers rôtis font partie des offrandes fréquemment présentées à la statue, qui est vêtue d’un costume scintillant et agrémentée d’une coiffe époustouflante. Une fois par mois, une composition de légumes représentant un dragon, une tortue, un phénix et un qilin (animal fabuleux) est également offerte à déesse. Sur la porte devant laquelle les fidèles viennent prier, on peut lire les caractères chinois 主处聖母, ce qui signifie “le lieu principal de la mère sacrée”. Il est aussi inscrit 爲国爲民, soit “pour le pays et pour le peuple”. La fête principale du temple a lieu du 23e au 26e jour du 4e mois lunaire (fin mai ou début juin). Durant cette période, les pèlerins affluent et dorment sur des nattes dans les grands dortoirs de l’auberge à 2 niveaux qui jouxte le temple.

Mieu Ba Chua Xu ; 24h/24

Paramètres des cookies