La Passe

L'avis de l'auteur Lonely Planet

bourg

Il flotte un parfum d’éternelles vacances dans cette bourgade où l’on circule principalement à vélo. Au fil des coups de pédale, on remarque une petite marina (en cours d’agrandissement) où sont amarrés de beaux voiliers, une poignée de boutiques artisanales, des supérettes, des rues ombragées par d’imposants takamakas et badamiers, des jardins fleuris, et un marché aux poissons. Une quantité impressionnante de vélos stationnent près du quai.

Le rythme de la vie de La Passe est réglé sur les navettes maritimes. À peine le pied posé sur la jetée, les touristes s’empressent d’enfourcher un vélo ou de monter dans un char à bœufs et s’éparpillent dans l’île. Le dimanche matin, les paroissiens, sur leur trente et un, convergent à pied ou à vélo jusqu’à l’église.

En dehors des soirées arrosées dans les rares lieux ouverts en soirée les vendredis et samedis, tout est bien calme dans ce bourg.

Paramètres des cookies