Anse Source d’Argent

L'avis de l'auteur Lonely Planet

plage

Oui, c’est elle, la plage de carte postale que vous avez sans doute vue cent fois sur les brochures touristiques : un filet de sable blanc étincelant jalonné d’énormes blocs de granit impeccablement poncés, une frondaison de cocotiers et de takamakas, un lagon à l’eau délicieusement tiède.

Malgré le battage médiatique, ce site n’est, en réalité, pas parfait. Il est difficile de s’isoler, car la plage est assez petite et donne l’impression d’être fréquentée. À marée haute, la bande de sable est étroite. La baignade n’est pas exceptionnelle, surtout à marée basse, car il n’y a pas assez de profondeur. Durant certaines saisons, des algues viennent se déposer sur la grève. Les endroits ombragés sont assez rares (en tout cas rapportés au nombre de visiteurs).

Venez de préférence avant 8h ou, mieux encore, après 16h pour profiter du coucher du soleil ; vous aurez la plage pour vous seul.

Des rastas ont installé des cabanons à plusieurs endroits le long de la plage et proposent des jus de fruits et de l’eau de coco. On trouve également quelques kiosques d’artisanat.

De La Passe, l’accès à Anse Source d’Argent est facile. Laissez votre vélo au parking situé à côté du restaurant Lanbousir, puis continuez à pied le long du chemin de sable (interdit aux vélos).

Anse Source d’Argent est la seule plage des Seychelles dont l’accès est payant. Le billet, à prendre à la guérite à l’entrée de l’Union Estate & Copra Factory, est valable pour la journée. On ne paie que les trois premiers jours : le quatrième jour est gratuit.

Paramètres des cookies