Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Macao
  5. Ruines de l’église Saint-Paul

Ruines de l’église Saint-Paul

L'avis de l'auteur Lonely Planet

patrimoine

大三巴牌坊 De cette église jésuite du début du XVIIe siècle, emblème révéré de Macao, ne subsistent que la façade et les escaliers. Ses statues, portails et bas-reliefs constituent véritablement un “sermon de pierre” et une Biblia pauperum (Bible des pauvres). L’église était jadis l’un des principaux monuments chrétiens d’Asie et avait en effet pour mission de faciliter aux illettrés la compréhension de la Passion du Christ et de la vie des saints.

Conçue par un jésuite italien, l’église fut édifiée en 1602 par des chrétiens japonais en exil et des artisans chinois. Après l’expulsion des Jésuites en 1762, on y installa un régiment. En 1835, un incendie se déclara dans les cuisines de la caserne et ravagea tout à l’exception de ce que l’on peut voir aujourd’hui. Au sommet trône une colombe symbolisant le Saint-Esprit, entourée d’un soleil, d’une lune et d’étoiles gravées dans la pierre. Encadrant la statue de l’Enfant Jésus, juste au-dessous, figurent les attributs de la Crucifixion (fouet, couronne d’épines, clous, échelle et lance). Au 3e niveau, la statue de Marie montant aux cieux (Assomption) occupe la place centrale, entourée d’anges et de deux fleurs : la pivoine, symbole de la Chine, et le chrysanthème, symbole du Japon. À droite de la Vierge, un autre bas-relief représente l’arbre de vie et la femme de l’Apocalypse (Marie) terrassant une hydre à sept têtes – un kanji japonais explique : “La Sainte Mère piétine les têtes du dragon”. À gauche de la Vierge, une “étoile” guide un bateau (l’Église) à travers la tempête (le péché) ; à gauche du bateau figure le Diable. Les statues du 4e niveau représentent les quatre jésuites docteurs de l’Église : de gauche à droite, saint François de Borgia, saint Ignace de Loyola (fondateur de l’ordre), saint François-Xavier (apôtre de l’Extrême-Orient) et saint Louis de Gonzague.

Ruinas de Igreja de São Paulo ; Travessa de São Paulo ; entrée libre ; 8A, 17, 26, arrêt Jardim Luís de Camões

Paramètres des cookies