Pagode Tay An

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

Fondée en 1847 sur le site d’un sanctuaire antérieur en bambou, cette pagode reconstruite en 1958 reflète des influences hindoues et islamiques, notamment au niveau du dôme sur la tour.

En arrivant de Chau Doc par la RN 91, vous apercevrez Chua Tay An droit devant vous, au pied de la montagne.

La porte principale est de style vietnamien traditionnel. Sur la ligne du toit, des lions et deux dragons se disputent des perles, des chrysanthèmes, des abricotiers et des fleurs de lotus.

Devant la pagode se dressent des statues représentant un éléphant noir à deux défenses et un éléphant blanc à six défenses. À l’intérieur trônent de belles sculptures religieuses, le plus souvent en bois et parfois auréolées de lumière. On remarque notamment Shakyamuni, les 18 a-la-han (arhat) et les 12 muoi hai ba mu (sages-femmes). Le nom du temple – Tay An – signifie “paix occidentale”.

Chua Tay An ; 4h-22h

Paramètres des cookies