Musée de Karakorum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Le nouveau musée de Kharkhorin est bien plus mémorable que pourrait le laisser présager sa taille. De fait, il s’agit sans doute du meilleur musée du pays en dehors d’Oulan-Bator. Tout y est bien conçu et présenté. Le bâtiment est entièrement climatisé, des guides parlant anglais sont disponibles, la signalétique en cette langue est omniprésente et il y a même un accès Wi-Fi gratuit dans le petit café (décevant au plan des consommations servies, en revanche). Il en coûte 10 000/15 000 T de supplément pour utiliser un appareil photo/une caméra.

Les expositions incluent des dizaines d’objets datant des XIIIe et XIVe siècles découverts dans les environs immédiats, ainsi que d’autres, mis au jour dans d’autres parties de l’aïmag, dont des outils préhistoriques en pierre. Vous y verrez aussi des poteries, des bronzes, des pièces, des statues religieuses et des inscriptions en pierre. Un four à céramique à demi déterré est aussi exposé dans le sol du musée. Le plus intéressant est sans doute la maquette à l’échelle de Karakorum, qui représente la ville telle que décrite, dans les années 1250, par le missionnaire Guillaume de Rubrouck.

5 000 T ; avr-sept 9h-20h, oct-mars 9h-17h lun-ven ;

Paramètres des cookies