Mataiea

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

Les inconditionnels de Gauguin connaissent Mataiea, puisque le peintre y vécut lors de son premier séjour à Tahiti, de 1891 à 1893. Ce fut une période heureuse, durant laquelle il peignit notamment Femme au mango et Ia orana Maria (Je vous salue Marie). Dans le village, rien ne rappelle son passage.

Aucun monument particulier n’est à signaler, sauf l’église catholique Saint-Jean-Baptiste, qui date de 1857, à la limite de la ville, et le temple protestant qui se dresse au bord de la route, aux vagues airs de temple hindou.

La piste qui traverse l’île et rejoint la côte nord débute dans ce secteur, au PK 47,5 (consultez la section Intérieur de Tahiti Nui p. 92 pour plus de renseignements sur la traversée de l’île).

PK 45

Paramètres des cookies