Ancienne médina

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier

La petite médina de Casablanca, datant pour l’essentiel du XIXe siècle, ne possède pas le charme médiéval des autres médinas du pays, mais elle mérite tout de même une visite. Vous aurez peu de chances de dénicher des trésors dans les boutiques somme toute banales (quincailleries, pharmacies et magasins de vêtements et chaussures bon marché), cependant le dédale de ses ruelles débouchant sur d’agréables places ombragées et jalonnées de cafés animés contribue à son atmosphère plaisante, appréciée des piétons se rendant à la mosquée Hassan II depuis le centre-ville.

On entre le plus souvent dans la médina par Bab Marrakech, sur l’avenue Tahar El Alaoui, ou par la porte située au coin nord-est de la place des Nations-Unies, au pied de la tour de l’horloge. Les étroites ruelles partant de ces deux entrées possèdent la plus grande concentration de commerces, le reste de la médina demeurant essentiellement résidentiel.

Du côté nord de la médina, face au port, subsistent les derniers vestiges des fortifications du XVIIIe siècle. Appelé la skala (ou sqala, “forteresse”), le bastion offre une vue panoramique sur l’océan.

Place des Nations-Unies