Albert Memorial

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument

Au sud de Kensington Gardens et face au Royal Albert Hall, ce pompeux édifice rend bien mal hommage au discret mari allemand de la reine Victoria, le prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha (1819-1861), qui avait explicitement déclaré ne pas vouloir d’un monument. Nonobstant la volonté du prince, George Gilbert Scott fut engagé pour édifier ce mémorial gothique tape-à-l’œil de 53 m de hauteur. Érigée en 1876, la statue dorée de 4,25 m représente le prince entouré de 187 personnages symbolisant l’Asie, l’Europe, l’Afrique et l’Amérique, les arts, l’industrie et les sciences.

Mélange étonnant de mosaïque, de feuille d’or, de marbre et d’emphase victorienne, le monument rénové est surmonté d’un crucifix. La statue fut peinte en noir pendant 80 ans, à l’origine – selon certains – pour la dissimuler aux Zeppelins de la Grande Guerre (ce qui ne l’empêcha pas de figurer parmi les monuments ciblés par les bombardiers allemands durant la Seconde Guerre mondiale). Pour accéder à la frise du Parnasse de 64 m de long qui orne la base du monument – sculptée sur place, et selon George Scott, “sans doute l’une des œuvres sculptées les plus laborieuses jamais réalisées” –, il faut suivre la visite guidée de 45 minutes.

visites 020-8969 0104 ; Kensington Gardens ; visite 14h et 15h le 1 dim du mois mars-déc ; Knightsbridge, Gloucester Rd

Paramètres des cookies