King’s Road

L'avis de l'auteur Lonely Planet

rue

Aux avant-postes de la contre-culture londonienne dans les années 1960 et 1970 (l’espion James Bond, personnage créé par Ian Fleming, est censé posséder un appartement juste à côté), King’s Road est aujourd’hui surtout fréquentée par les amateurs de shopping. Les derniers punks à crête verte – anciennement des attractions touristiques en soi – ont disparu dans les années 1990. Aujourd’hui, tout n’est que boutiques de luxe. Même les chiens sont minces et élégamment vêtus.

Au XVIIe siècle, Charles II installa à Chelsea un nid d’amour pour sa maîtresse Nell Gwyn, une vendeuse d’oranges devenue actrice au Drury Lane Theatre. Pour revenir à Hampton Court Palace, il empruntait un chemin fermier qui prit bientôt le nom de King’s Road.

Sloane Sq

Paramètres des cookies