-->

Reynisfjara

L'avis de l'auteur Lonely Planet

plage

Sur le versant ouest du Reynisfjall, la crête élevée qui surplombe Vík, la Route 215 descend sur 5 km jusqu’à la plage de sable noir de Reynisfjara. Cette grève sauvage est adossée à d’incroyables empilements de colonnes basaltiques, évoquant l’orgue de quelque église magique. La vue vers l’ouest et Dyrhólaey est superbe. Les falaises environnantes sont creusées de cavernes de basalte déformé ; en été, les macareux plongent dans les vagues depuis les hauteurs. Les hautes orgues basaltiques de Reynisdrangur se dressent à faible distance de la côte. Gare aux vagues imprévues : il n’est pas rare que des visiteurs se fassent emporter.