-->

Fort de Hari Parbat

L'avis de l'auteur Lonely Planet

fort

Ce qila (fort) du VIe siècle est perché sur Koh-e-Maran, colline d’importance stratégique et spirituelle au nord du centre-ville. La colline fut fortifiée en 1590 par l’empereur Akbar, mais la partie supérieure des murs fut pour l’essentiel construite en 1808 par le gouverneur pachtoune Atta Mohammad Khan.

Entre les murs du fort, le temple Sri Sharika abrite la déesse protectrice de la ville, aux 18 bras. Selon une croyance hindoue locale, Sharika (une forme de Durga) et Vishnu auraient libéré le Cachemire en vainquant le démon du lac, Jalodabhava, sur cette colline.

Gagnez le fort par le nord-est, et non par le côté sud. Le chemin d’accès part d’un poste de contrôle. De là, une marche éprouvante de 10 minutes le long de raccourcis assez visibles vous amène à un second poste de contrôle (des auto-rickshaws peuvent aussi vous y conduire), où des marches grimpent jusqu’à la tour la plus haute du fort (15 minutes).

10h-15h sam-jeu