Fort Fleur d’Épée

L'avis de l'auteur Lonely Planet

panorama

Le panorama sur l’îlet du Gosier et l’île de Marie-Galante est superbe depuis ce fort, érigé en 1794 pour contrer les attaques anglaises. Plus important vestige de l’ensemble défensif – avec le fort l’Union et la batterie de l’îlet à Cochons, remarquable exemple de l’architecture militaire de l’époque – qui commandait autrefois l’entrée du Petit-Cul-de-Sac Marin et de la rade de Pointe-à-Pitre, ce site en forme de polygone à la Vauban est en cours de restauration. Les blocs coralliens des murs et quelques bâtiments sont intacts. La visite est rapide mais agréable, entre canons rouillés et flamboyants en fleurs. Il accueille aujourd’hui un modeste musée départemental.

05 90 90 94 61 ; rue du Fort-Fleur-d’Épée ; entrée libre ; 10h-17h lun, 9h-17h mar-dim

Paramètres des cookies