Frontierland

L'avis de l'auteur Lonely Planet

secteur

Ce territoire, centré sur les États-Unis, rend hommage, à la façon Disney, à l’Ouest et au Sud d’antan. Splash Mountain dépeint les turpitudes de Bibi Lapin, Basile et Boniface, occupés à vivre leurs aventures parmi des grenouilles babillardes, des canards chanteurs et autres créatures. La chute dans la rivière à 60 km/h est l’un des plus grands frissons du parc. On en ressort très, très mouillé ! Pas de chute raide ni de virage serré pour le Big Thunder Mountain Railroad : idéal pour les petits. Cette équipée “la plus folle dans la nature sauvage” vous emmènera dans des montagnes désertiques et dans une cave pleine de chauves-souris, parmi les cactus et les geysers. Pour éviter l’interminable file d’attente, réservez cette attraction avec le FastPass+, qui donne droit à trois réservations .

Certains qualifient la Tom Sawyer Island de refuge tranquille, mais c’est une île décevante. Conçue pour le Disneyland de Californie en 1955, elle était censée être un terrain d’aventures, mais a bien mal vieilli.

www.disneyworld.disney.go.com ; Magic Kingdom ; billet d’entrée au parc requis ; 9h-21h, horaires variables ; Disney, Disney, Lynx 50, 56

Paramètres des cookies