-->

Maeshowe

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

L’Écosse s’enorgueillit de sites néolithiques sans pareils, tels ce tombeau à chambres funéraires de l’âge de la pierre, datant d’il y a quelque 5 000 ans, bâti avec des dalles de grès énormes – certaines pesant plusieurs tonnes – transportées sur plusieurs kilomètres. En rampant dans le couloir qui mène à la chambre funéraire centrale, on prend conscience du temps qui nous sépare de ses bâtisseurs. Bien que l’on ne sache rien sur qui (ou ce qui) y était enterré, la taille du tombeau laisse penser qu’il revêtait une grande importance.

Par hasard ou à dessein, pendant quelques semaines au moment du solstice d’hiver, le soleil couchant descend dans l’encadrement de l’entrée et illumine le mur au fond du tombeau, dans un alignement parfait. Si vous n’êtes pas là à cette période, consultez la webcam du site www.maeshowe.co.uk.

Au XIIe siècle, des Scandinaves pénétrèrent dans la sépulture pour la piller. Plus tard, un autre groupe s’y réfugia lors d’une tempête de neige qui dura trois jours. Dans leur attente, ils laissèrent sur les parois des inscriptions gravées en alphabet runique. Outre les graffitis assez proches de ceux que l’on connaît, on peut voir des dessins plus complexes, dont un magnifique dragon, et un serpent enroulé sur lui-même.

Les billets s’achètent de l’autre côté de la route, à Tormiston Mill. En raison du grand nombre de visiteurs, les guides ne s’arrêtent généralement que sur deux ou trois inscriptions vikings, mais vous en montreront volontiers plus si vous le demandez.

L’entrée inclut obligatoirement une visite guidée de 45 minutes, qui part à l’heure pile. Réservez obligatoirement par téléphone.

HES ; 01856-761606 ; www.historicenvironment.scot ; 9h30-17h avr-sept, 10h-16h oct-mars, visite toutes les heures 10h-16h, plus 18h et 19h en juil-août