Turquie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Turquie
  4. Anatolie occidentale
  5. • De la porte byzantine au théâtre romain

• De la porte byzantine au théâtre romain

L'avis de l'auteur Lonely Planet

De l’entrée sud, franchissez la porte byzantine (Ve siècle), composée de blocs de travertin et de marbre, passez devant les colonnes doriques du gymnase (Ie siècle), détruit au VIIe siècle par un séisme, et continuez tout droit jusqu’aux fondations du temple d’Apollon. De même qu’à Didymes et à Delphes, le temple abritait un oracle servi par des prêtres eunuques. Celui-ci tirait son inspiration du Plutonium, une source voisine consacrée à Pluton (Hadès en grec), maître des Enfers. La source dégageait des vapeurs toxiques mortelles et les prêtres, avisés de retenir leur respiration, y sacrifiaient de petits animaux.

L’imposant théâtre romain, qui pouvait accueillir plus de 12 000 spectateurs, fut construit en plusieurs fois par les empereurs Hadrien et Septime Sévère. Il reste avant tout de l’édifice la scène, certaines frises et la première rangée de gradins, qui était réservée aux personnages importants.

Paramètres des cookies