Musée de la Barbarie

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Occupant la maison où la famille du Dr Nihat İlhan fut assassinée au cours des violences de 1963, ce musée qui fait froid dans le dos rappelle l’horreur et la brutalité des années qui ont suivi l’indépendance. Y sont exposés des documents glaçants sur le meurtre de la famille, ainsi que des photos éprouvantes de Chypriotes turcs assassinés dans les villages d’Agios Sozomenos et d’Agios Vasilios.

Depuis la vieille ville, il faut marcher environ 3 km et remonter Mehmet Akif Caddesi pour atteindre le musée, dans la ville nouvelle.

Barbarlık Müzesi ; Irhan Sokak 2 ; 8h-15h30 ven-mer, 8h-13h et 14h-17h jeu

Paramètres des cookies