Place Royale

L'avis de l'auteur Lonely Planet

architecture

Reliée à la place Graslin par la jolie rue Crébillon, bordée d’élégantes boutiques, cette place piétonne compte en son centre une belle fontaine (1865). La statue en marbre blanc tenant un trident, souvent dérobé, personnifie la ville de Nantes, tandis que la statue assise avec deux amphores évoque la Loire, entourée de ses affluents (l’Erdre, la Sèvre, le Cher et le Loiret) et de génies tenant les symboles de l’économie nantaise du XIXe siècle.

En retrait de la place, et bordée par deux rues étroites, la basilique Saint-Nicolas, de style néogothique (la nef fut achevée en 1854, le clocher en 1869), fut construite en pierre de tuffeau et en granit. Elle frappe les esprits avec ses gargouilles, sa flèche ornée de huit statues d’anges dorés, et ses multiples clochetons ou balcons qui pourraient évoquer le palais Renaissance du château des Ducs.