Anse Vata

L'avis de l'auteur Lonely Planet

front de mer

Il flotte un air d’éternelles vacances à l’anse Vata, une majestueuse baie ourlée d’une belle plage vers laquelle convergent les Nouméens après la journée de travail et le week-end. Place au farniente, aux sports de plage et aux baignades dans le lagon, suivis d’un repas dans l’un des restaurants du front de mer… Difficile de croire que l’on est en Mélanésie ; tout évoque une ambiance de “resort” à l’australienne, avec de hauts immeubles et des complexes hôteliers à l’architecture imposante. Légèrement en retrait de l’anse Vata, vers l’intérieur des terres, l’hippodrome est aménagé autour d’un lac. Plusieurs institutions prestigieuses, dont la Communauté du Pacifique Sud (CPS), une organisation qui réunit 26 territoires et nations du Pacifique Sud et la France, et l’Institut de recherche et de développement (IRD), un centre de recherche scientifique, ont leurs quartiers à l’anse Vata.

Frangée de palmiers, la promenade Pierre-Vernier, qui longe la baie de Sainte-Marie, au sud-est de l’anse Vata, a la faveur des adeptes de la marche, du jogging, du roller et du cyclisme, qui apprécient la tranquillité des lieux le soir.

L’anse Vata est séparée de la baie des Citrons par le rocher à la Voile.

Paramètres des cookies