Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Chóngqìng
  5. Anciennes portes de la ville

Anciennes portes de la ville

L'avis de l'auteur Lonely Planet

vestiges

古城门 Il ne reste que des fragments des magnifiques remparts de Chóngqìng, érigés sous la dynastie Ming. Jadis, ils s’étendaient sur 8 km autour de la péninsule de Jiěfàngbēi et atteignaient plus de 30 m de hauteur par endroits. Sur les dix-sept portes qui jalonnaient le mur avant le début des démolitions en 1927, deux sont encore debout. Couverte de mousse, la charmante Dōngshuǐ Mén东水门se trouve sur un sentier derrière la Yangtze River Hostel. Plus grande et en partie restaurée, la Tōngyuán Mén通远门 se situe à courte distance de marche de la sortie n°1 de la station de métro Qīxīnggǎng. Dans les deux cas, vous pourrez longer le mur sur un court tronçon. Si vous souhaitez voir à quoi ressemblaient les anciens remparts entourant la vieille ville, repérez la carte de l’ancienne Chóngqìng, gravée sur la place publique à Cháotiānmén朝天门广场, qui était aussi une porte de la ville.

Gǔchéngmén. ; ) ( ; Qixinggang, sortie 1 ; Cháotiānmén Guǎngchǎng ;

Paramètres des cookies