Albanie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Albanie
  4. Durrës et la côte Adriatique
  5. Tour vénitienne et remparts byzantins

Tour vénitienne et remparts byzantins

L'avis de l'auteur Lonely Planet

fortifications

Occupant une position stratégique lui permettant de contrôler à la fois les voies maritimes et terrestres, avec la Via Egnatia, Durrës se devait d’être protégée par des remparts. Documentés par les sources et par les fouilles, ceux encore visibles aujourd’hui remontent à l’époque byzantine (490-540), et plus précisément aux empereurs Anastase Ier, né à Dyrrachium, et Justinien. Anastase aurait fait construire trois lignes de remparts, bien qu’il ne reste les traces que de deux. On estime que le périmètre de l’enceinte devait faire 4,4 km, la hauteur de ses murs 12 m et qu’elle était ponctuée de tours tous les 60 à 65 m. Suite à un tremblement de terre en 1273, elle fut remise en état par les Angevins et les Vénitiens, qui lui adjoignirent de grosses tours rondes – dont une se dresse encore sur la partie la mieux conservée des remparts byzantins – et construirent à l’intérieur une enceinte plus petite. Les Turcs modifièrent à leur tour ce système défensif – un pan des remparts ottomans est encore visible devant le pub The Wall . Quant à la tour vénitienne, elle est occupée par un bar, le Bar Torra, d’où l’on jouit d’une belle vue sur Durrës.

Kulla Veneciane ; Rruga Anastas Durrsaku. 7h-23h, 7h-1h en été