Israël : Visa

Formalités d'entrée en Israël

Avant le départ, il est impératif de contacter les ambassades et les consulats pour s’assurer que les modalités d’entrée sur le territoire n’ont pas changé. Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes de crédit, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Conservez ces copies à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

Israël

Israël ne tamponne plus les passeports des touristes (mais a toujours le droit de le faire). Ces derniers reçoivent une petite carte d’entrée permettant de prouver qu’ils sont entrés légalement dans le pays. Ne le perdez pas car c’est la seule preuve de la régularité de votre situation.
On nous a rapporté que les autorités palestiniennes au pont Allenby/King Hussein et à l’aéroport Ben Gourion accordaient un permis d’entrée “Palestinian Authority Only” aux voyageurs ayant des parents ou des relations personnelles en Cisjordanie, moyennant quoi il leur est difficile, voire impossible, de franchir les barrages routiers du Tsahal régulant le trafic de la Cisjordanie vers Israël, Jérusalem comprise. Les autorités à l’aéroport demandent aux voyageurs de signer un formulaire déclarant qu’ils n’entreront pas dans les Territoires palestiniens sans autorisation des autorités israéliennes.
Les étudiants doivent avoir un visa étudiant (A/2) ; les bénévoles des kibboutz doivent obtenir de leur organisme d’accueil un visa bénévole (B/4).

Visa touristique à l’arrivée

En général, Israël accorde aux visiteurs occidentaux arrivant en Israël ou dans les Territoires palestiniens un visa touristique d’arrivée gratuit (B/2). Pour savoir quels ressortissants y ont droit, consultez www.mfa.gov.il (cliquez sur “Consular Services” puis sur “Visas”). Votre passeport doit être valable au moins 6 mois après votre date d’arrivée. Les autorités peuvent vous demander de faire la preuve que vous possédez l’argent suffisant et/ou un billet pour le retour ou pour un autre pays mais le font rarement.
Les visas d’arrivée sont généralement valables 90 jours. Cependant, certains voyageurs, par exemple ceux qui arrivent d’Égypte ou de Jordanie par voie terrestre, ne se voient parfois accorder que 30 jours, voire 2 semaines – ce délai est à la discrétion de l’officier de contrôle à la frontière. Au moindre soupçon que vous venez participer à des manifestations pro-palestiniennes, projetez de vous engager comme missionnaire ou recherchez illégalement un emploi, vous pouvez être renvoyé chez vous par le premier avion.

prorogations

Il existe deux moyens de prolonger un visa touristique (B/2).

  • Faites une “incursion visa” en Égypte, en Jordanie ou à l’étranger. Vous pourrez obtenir 3 mois supplémentaires – ou un seul. Renseignez-vous auprès d’autres voyageurs pour connaître les derniers tuyaux.
  • Demandez la prolongation de votre visa (90 NIS) à la Population & Immigration Authority (3450 ; www.piba.gov.il ; généralement 8h-12h dim-mer et jeu), dépendant du ministère israélien de l’Intérieur, qui possède des bureaux à Jérusalem (1 Shlomzion HaMalka St), Tel-Aviv (Kiryat HaMamshala, 125 Menachem Begin Rd) et Eilat (2e ét, HaKenyon HaAdom, HaTemarim Blvd). Apportez un passeport valable au moins 6 mois au-delà de la période d’extension demandée, une photo récente, une lettre expliquant pourquoi vous souhaitez/avez besoin d’une prorogation (et les justificatifs), et la preuve d’un budget suffisant pour la durée du séjour. Les bureaux des petites villes sont souvent plus rapides.

Si vous possédez les conditions requises pour un visa d’oleh (immigrant) dans le cadre de la loi du Retour israélienne, c’est-à-dire que vous avez au moins un ascendant juif ou que vous êtes converti au judaïsme et avez les justificatifs, il est très simple de prolonger votre visa touristique aussi longtemps que vous le souhaitez, ou même de devenir citoyen israélien.
En dépassant la durée de votre visa, vous encourez une amende, mais les voyageurs qui ne restent que quelques jours de plus n’ont d’ordinaire aucun ennui ni aucune amende.

Jordanie

Les ressortissants de la plupart des pays occidentaux peuvent obtenir un visa de 2 semaines à simple entrée, renouvelable, aux adresses suivantes :

  • Au poste-frontière Jourdain-Sheikh Hussein (visa 40 JD), à 30 km au sud du lac de Tibériade.
  • Au poste-frontière Yitzhak Rabin-Wadi Araba (visa gratuit), à quelques kilomètres au nord d’Eilat et d’Aqaba.
  • Attention : aucun visa à l’arrivée n’est délivré au poste-frontière du pont Allenby/King Hussein.
  • Contactez une ambassade ou un consulat jordanien (à l’étranger ou à Ramat Gan, près de Tel-Aviv) pour obtenir un visa si vous êtes dans l’un des cas suivants :
  • Vous souhaitez entrer en Jordanie par le poste-frontière pont Allenby/King Hussein ;
  • Vous avez besoin d’un visa à entrées multiples ;
  • Les visas à la frontière ne sont pas délivrés aux ressortissants de votre pays.
  • Les visas à entrée simple/double/multiple valables 2/3/6 mois à compter de la date de délivrance coûtent 40/60/120 DJ.

Attention : si vous êtes passé en Cisjordanie et/ou en Israël par le pont Allenby/King Hussein et retournez en Jordanie de la même manière, vous devrez demander un nouveau visa jordanien, sous réserve que votre visa ou sa prolongation soient encore valables. Conserver le tampon de sortie et présentez-le à votre retour.
 

 

Mis à jour le : 22 septembre 2015

Articles récents

Paramètres des cookies