Réunion

  1. Accueil
  2. France
  3. Réunion
  4. Cirques de Cilaos, Salazie et Mafate

Cirques de Cilaos, Salazie et Mafate

Pourquoi y aller

Ce sont trois mondes à part. Chacun avec sa porte d’entrée – Saint-André pour Salazie, Saint-Louis pour Cilaos et la marche à pied pour Mafate – mais aussi son âme. Disposés comme les trois feuilles d’un trèfle, les cirques dominent l’intérieur de l’île, qui doit à leurs paysages grandioses l’inscription d’une partie de son territoire sur La liste du patrimoine mondial de l’Unesco, en 2010. Aux temps géologiques, le massif formait le cône gigantesque d’un volcan. Le relief que l’on découvre aujourd’hui est issu du travail de l’érosion et de l’effondrement sur eux-mêmes des cratères de ce système, centré sur le piton des Neiges.
Si Cilaos et Salazie sont accessibles par route, à la différence de Mafate, les trois cirques ont en commun d’être des lieux préservés. Fermement attachés à leur environnement, leurs habitants y ont développé un mode de vie à part, apprécié des touristes comme des urbains du littoral, qui viennent y retrouver le charme de La Réunion d’antan.
Sublime terrain de jeu pour les amateurs de randonnée et de pleine nature, le cœur géographie de l’île donne tout son sens à la notion de tourisme vert. Les plus courageux se frotteront aux multiples sentiers qui le sillonnent. Loin d’être totalement enclavés, les cirques communiquent en effet entre eux par une série de cols, ce qui autorise de nombreuses combinaisons. Et si la randonnée ne vous tente pas, les routes qui mènent à Cilaos et à Salazie méritent à elles seules le voyage.

Quand partir

En mai, le Cross du piton des Neiges, plus vieille course en montagne de l’île, part de Cilaos. Dans le cirque voisin, Hell-Bourg célèbre son produit phare en juin, avec la fête du Chouchou. Août est l’époque de la Cimalazienne, course de montagne de 55 km, et octobre voit Cilaos mettre à l’honneur ses lentilles. Ce même mois, le Grand Raid est l’événement majeur des cirques. Cette course en montagne de réputation internationale traverse l’île en un parcours de 160 km et 9 500 m de dénivelé positif. Respect ! Évitez en revanche les mois les plus pluvieux, qui voient les cirques vivre au ralenti.

À ne pas manquer

  1. La route spectaculaire menant au cirque de Cilaos
  2. La découverte du patrimoine architectural créole de Hell-Bourg
  3. L’ascension du piton des Neiges, point culminant de l’île, depuis Cilaos
  4. Une randonnée jusqu’aux îlets retirés du cirque de Mafate (p. 170 et Randonnée, p. 179)
  5. La vision de la cascade du Voile de la Mariée, l’une des plus célèbres de l’île
  6. Une sortie canyoning dans le canyon de Fleurs Jaunes
Mis à jour le : 4 juillet 2017
Paramètres des cookies