Bretagne sud : Culture

Coutumes

Une fois sur chaque joue, jusqu'à trois ou quatre en tout ! Les personnes qui se connaissent se font généralement la bise pour se saluer, mais l'habitude connaît des variantes qui peuvent dérouter. Le rituel se limite le plus souvent à échanger une bise sur chaque joue, mais certains vont jusqu'à répéter l'opération une deuxième fois. La poignée de main est d'usage lorsqu'on ne s'embrasse pas.

Langue

Le français est la langue officielle. Il existe plusieurs langues régionales plus ou moins répandues : alsacien, breton, basque, catalan, corse, provençal. Les régions possèdent aussi leurs dialectes. Dans les départements d'outre-mer, le français est la langue officielle mais le créole est plus communément parlé.

Nourriture

Tradition culinaire oblige, la nourriture alimente une grande part des conversations en France. Et la "malbouffe" provoque des tollés chez les partisans d'authentiques produits du terroir. La cuisine française traditionnelle a ses plats phares. Tout bon restaurant d'un certain standing les affiche à sa carte, à quelques variantes près. Exemple : commencez votre menu par un vol au vent financière (bouchée de pâte feuilletée garnie de ris de veau, de crêtes-de-coq et de truffes). Poursuivez par des quenelles de brochet sauce Nantua (sauce aux écrevisses). Essayez ensuite le plat préféré du président Jacques Chirac, la tête de veau sauce Gribiche (sauce aux échalotes, aux câpres et au vinaigre, montée en mayonnaise). Puis attaquez le plat de résistance, un filet de bœuf Richelieu (garniture de tomates, champignons farcis, pommes de terre rissolées et laitue braisée) En dessert, choisissez un mille-feuilles (pâte feuilletée et crème pâtissière), un saint-honoré (pièce montée de choux, nappée de crème et de filaments de sucre) ou un soufflé au Grand Marnier.
Les régions possèdent toutes leurs spécialités. En Alsace, goûtez à la choucroute ou au baeckoffe (viande de bœuf, veau et porc, marinée et cuite au four avec des pommes de terre). Dans le Sud-Ouest, foie gras truffé, cassoulet, confit d'oie ou de canard ne vous laisseront pas sur votre faim. La Savoie a sa fondue, la Bourgogne son bœuf, la Normandie sa sole. Sans parler des fromages : la France en revendique près de 400 sortes. Ni des vins, rouges, rosés ou blancs : les cépages et les crus se déclinent à l'infini. Ville cosmopolite, Paris offre une vaste palette de cuisines du monde, notamment asiatiques, nord-africaine, méditerranéenne, moyen-orientale, africaine et juive.

Religion

La majorité des Français sont des catholiques romains (62%). La plupart ne sont pas pratiquants. Les musulmans (6%) constituent la deuxième communauté religieuse en France. Les protestants (huguenots) furent durement persécutés aux XVIe et XVIIe siècles. Ils sont aujourd'hui 2%. Les juifs français furent les premiers d'Europe à obtenir leur émancipation et le statut de citoyens à part entière, en 1790-1791. La communauté juive française est la première d'Europe.

Arts

Églises romanes, cathédrales gothiques ou châteaux de la Renaissance, chaque région a ses trésors d'architecture. Impossible de parler littérature sans évoquer François Rabelais et les truculentes aventures de son géant Gargantua, Victor Hugo, l'auteur des Misérables, ou Honoré de Balzac et sa monumentale fresque de la société française au début du XIXe siècle, La Comédie humaine. Les sculptures de François Rude et d'Auguste Rodin vous interpelleront dans bien des lieux, à l'image du Penseur méditant à l'entrée du musée Rodin, à Paris. La France fut à l'avant-garde des arts plastiques avant la Seconde Guerre mondiale. Claude Monet lança l'impressionisme et Henri Matisse les couleurs éclatantes du fauvisme. Expressionniste de l'école de Paris, le russe Marc Chagall orna le plafond de l'Opéra Garnier. De tous les compositeurs français, Claude Debussy est sans doute celui qui a le plus renouvelé le langage musical. Le théâtre de Molière figure toujours au répertoire de la Comédie-Française. Le cinéma français d'auteur et les nombreuses salles de la capitale font le bonheur des cinéphiles. Après tout, c'est à Paris que les frères Lumière, inventeurs du cinématographe, organisèrent en 1896 la première projection publique au monde.

Mis à jour le : 11 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Paramètres des cookies