Hôtels et hébergements en Slovénie

Se loger en Slovénie

 
Des campings aux auberges de jeunesse, en passant par les refuges de montagne, les gostišce (maisons d’hôtes), les séjours à la ferme, les châteaux transformés en hôtels de Basse-Carniole et de Basse-Styrie et les hôtels cinq étoiles de Ljubljana, le choix est vaste et vous ne devriez pas avoir de mal à trouver un hébergement convenant à votre budget, sauf peut-être à la saison haute (juillet et août) sur la côte, à Bled ou Bohinj, ou encore à Ljubljana.
Quasiment toutes les municipalités imposent une taxe de séjour comprise entre 0,50 et 1 € par personne et par nuit. Pour les séjours de moins de trois nuits, nombre de pensions et quasiment toutes les chambres chez l’habitant facturent de 30% à 50% de plus, même si ce pourcentage baisse généralement la deuxième nuit.

Camping

Il y a des kamp (camping) pratiquement partout. Certains louent également des bungalows bon marché. L’office du tourisme slovène édite une brochure intitulée Camping in Slovenia (non traduite). 
Les tarifs des campings s’entendent généralement par personne. Les prix varient en fonction de l’emplacement et de la saison, mais vous pouvez compter entre 5 et 17,50 €/pers (les enfants paient généralement de 20 à 50% du tarif plein). La plupart des campings officiels proposent des réductions de 5 à 10% aux détenteurs de la Camping Card International (CCI).
Presque tous les sites ferment de mi-octobre à mi-avril. Le camping sauvage est illégal en Slovénie.

Séjours à la ferme

Des centaines de fermes en activité proposent un hébergement payant, que ce soit en chambre privée dans la ferme même ou dans des bâtiments indépendants de type chalets. Nombre de fermes offrent également des activités sportives en extérieur et vous proposent de participer aux travaux de la ferme si cela vous dit.
Comptez environ 15 € par personne pour une chambre avec salle de bains commune et petit-déjeuner (à partir de 20 € en demi-pension) en basse saison (de septembre à mi-décembre et de mi-janvier à juin), mais cette somme s’élève à la saison haute (juillet et août) à un minimum de 17 € par personne (25 € en demi-pension). Des appartements pour groupes jusqu’à 8 personnes sont également disponibles. Il n’y a pas de séjour minimum, mais il faut généralement payer 30% de plus si l’on reste moins de trois nuits.
Pour plus de renseignements, contactez l’Association des fermes touristiques de Slovénie (Združenje Turisticnih Kmetij Slovenije ; 041 435 528, 03-425 55 11 ; www.farmtourism.si, en français ; Trnoveljska cesta 1) ou consultez la brochure La Campagne accueillante de l’office du tourisme slovène, qui recense pas moins de 300 fermes proposant un hébergement.

Auberges de jeunesse et dortoirs étudiants

La Slovénie abrite un nombre croissant d’excellentes auberges de jeunesse, dont la très en vogue Celica (230 97 00 ; www.hostelcelica.com ; Metelkova ulica 8 ; dort 17-21 €, dort 19-25 €, ch s/d/tr 53/60/70 € ; piW) à Ljubljana, la MCC (490 87 42 ; www.hostel-celje.com ; Mariborksa cesta 2 ; s/d 29/36 €, dort 18 € ; W) à Celje, la Situla (394 20 00 ; www.situla.si ; Dilanceva ulica 1 ; dort 13,50-19 €, d 35-60 €, s/tr/qua 25/57/76 € ; piW) à Novo Mesto et Pekarna (059 180 880 ; www.mkc-hostelpekarna.si ; Ob železnici 16 ; dort/s/d 17/21/42 € ; W) à Maribor.
Dans tout le pays, vous trouverez des dijaški dom (dortoirs de lycées) ou des študentski dom (résidences universitaires) qui accueillent les visiteurs en juillet et en août. Sauf mention contraire, les salles de bains sont communes dans les auberges de jeunesse.
Une nuit en auberge de jeunesse coûte généralement de 15 à 26 € ; les prix sont au plus haut en juillet-août et à Noël.
Une trentaine d’auberges de jeunesse slovènes sont affiliées ou enregistrées auprès de l’organisme Hostelling International Slovenia (Popotniško Združenje Slovenije ; 02-234 21 37 ; www.youth-hostel.si, en français ; Gosposvetska cesta 84), à Maribor. Il n’est pas nécessaire de détenir la carte de Hostelling International (HI) pour dormir dans les auberges de jeunesse slovènes, mais cela permet parfois d’avoir une réduction ou une exemption de la taxe de séjour.

Hôtels

Comme partout, les tarifs des hôtels slovènes varient selon les saisons, la saison haute étant en juillet-août et les mi-saisons en septembre-octobre et mai-juin. Dans les stations de ski telles que Kranjska Gora et le Pohorje de Maribor, la saison haute va de décembre à mars. À Ljubljana, les prix sont généralement constants tout au long de l’année, mais les week-ends sont souvent moins chers dans les hôtels de catégorie supérieure. Sur la côte, beaucoup d’hôtels ferment en hiver.

Refuges de montagne

Les refuges de montagne slovènes sont classés par catégories. La catégorie I correspond aux refuges installés à plus de 1 000 m et à plus d’une heure des transports motorisés. Un refuge de catégorie II est à moins d’une heure des transports motorisés. La catégorie III correspond aux refuges accessibles directement en voiture ou en téléphérique.
Un lit pour la nuit coûte de 18 à 27 € dans un refuge de catégorie I, en fonction du nombre de lits dans la pièce, et de 12 à 20 € dans un refuge de catégorie II. Les refuges de catégorie III sont autorisés à fixer leurs propres prix, mais ils sont généralement moins chers que ceux de catégorie I. 

Pensions et auberges

En Slovénie, les pensions peuvent porter plusieurs noms. Une penzion est, bien entendu, une pension, mais on l’appelle plus fréquemment gostišca (auberge) – qui est en fait un restaurant rustique avec prenocišca (hébergement). Ces établissements sont plus onéreux que les auberges de jeunesse, mais moins chers que les hôtels et pourraient être votre seule option dans les petites villes et les villages. En règle générale, une gostilna sert uniquement à boire et à manger, mais certaines proposent également des chambres. 
La différence entre gostilna et gostišca n’est pas toujours très claire, même pour les Slovènes.

Chambres chez l’habitant et appartements

Vous pourrez trouver des chambres chez l’habitant et des appartements en passant par les offices du tourisme et les agences de voyages de la plupart des villes. La brochure de l’office du tourisme slovène Tarifs des hébergements privés (www.slovenia.info, rubrique Hébergement, en français) donne l’emplacement avec photos de la maison, ainsi que les tarifs.
Il n’est toutefois pas nécessaire de passer par une agence ou un office du tourisme : toute habitation portant un panneau “Sobe” ou “‘Zimmer frei” signifie qu’une chambre est disponible. Selon la saison, vous pourrez même économiser un peu d’argent en vous adressant directement au propriétaire.
En Slovénie, les chambres et appartements affiliés sont classés de une à quatre étoiles. Les prix varient énormément selon la ville et la saison, mais il faut généralement compter de 15 à 30 € pour une simple et de 25 à 40 € pour une double.
Le prix indiqué correspond habituellement à un séjour minimum de trois nuits. Si vous restez moins longtemps, il vous faudra payer un supplément de 30 à 50% la première nuit et de 20 à 30% la seconde. Le prix n’inclut jamais le petit-déjeuner (à partir de 4 à 6 € lorsqu’il y en a) ni la taxe de séjour.
Plusieurs agences et offices du tourisme proposent aussi des appartements pouvant accueillir jusqu’à six personnes. Un appartement pour 2/4 personnes peut ainsi revenir à seulement 35/50 €.
 

Mis à jour le : 13 mars 2017
Paramètres des cookies