Le parc national de Durmitor au Monténégro.

Monténégro

Montagnes du Nord

© zicksvift - AdobeStock

Les montagnes du nord du Monténégro ! 

Pendant du charme intemporel et soigné de la côte, le Nord montagneux est, quant à lui, tout en âpreté et en robustesse. Culminant à 2 534 m, c’est le toit du Monténégro, avec ses imposants massifs, ses panoramas inouïs et ses vénérables villages, qui sont autant d’invitations à l’évasion.

La région a pour atouts ses trois parcs nationaux. Le Durmitor, hérissé de hauts sommets et creusé par le canyon vertigineux de la Tara, aligne, l’hiver venu, de superbes pistes de ski, tandis que l’été s’y prête au rafting. Les treks et les sentiers sauvages des “Montagnes maudites”, les Prokletije, ont, paradoxalement, tout d’un paradis pour les alpinistes chevronnés ; les moins aguerris retiendront, quant à eux, leur souffle au spectacle des forêts sans âge et des superbes lacs de Biogradska Gora.

Il y a ici peu d’infrastructures en dehors de Kolašin et de Žabljak, mais que cela ne vous rebute pas. Laissez-vous aller, au volant d’une voiture de location, au fil des lacets et des détours des routes d’altitude.

Que faire dans les montagnes de nord du Monténégro ?

  1. Le rafting dans le canyon de la Tara, joyau du parc national du Durmitor : une descente de rêve entre des parois hautes de plus de 1 000 m.
     
  2. Le parc national des Prokletije, au long des sentiers des “Montagnes maudites”.
     
  3. La forêt primaire du parc national de Biogradska Gora.
     
  4. Un voyage dans le temps en visitant le monastère de la Morača, construit au XIIIe siècle.
     
  5. La grand-rue de Rožaje à l’heure de la promenade du soir.
     
  6. L’ambiance orientale de la paisible Gusinje, entre mosquées et montagnes.
     
  7. La route vertigineuse du canyon de la Piva, avec ses à-pics et ses précipices verdoyants.

A voir

Ne passez pas à côté

Nos partenaires

#ExperienceLonely