Andalousie : Comment s'y rendre

Comment aller en Andalousie ?

L’Andalousie étant une des premières destinations de vacances en Europe, elle est bien reliée à cette dernière et au reste de l’Espagne par l’avion, le train et la route. Des hydroglisseurs et des ferries font régulièrement la navette entre l’Espagne et le Maroc, et d’autres ferries rallient l’Algérie. 

Entrer en Espagne

L’entrée sur le territoire et le passage de la douane devrait être simple, sauf exception. Les douaniers espagnols recherchent les produits détaxés qui alimentent la contrebande en Espagne, en particulier auprès des personnes en provenance du Maroc. En été, les files d’attente au poste-frontière sont longues.

Aller en Andalousie par avion

Des dizaines de vols réguliers et de charters desservent les cinq aéroports de la région. Si vous venez d’un autre continent, vous devrez faire escale à Madrid ou à Barcelone, ou dans un autre pays européen. La haute saison va de mi-juin à mi-septembre, mais les vols peuvent aussi afficher complet (et donc des prix supérieurs) pendant la Semana Santa (Semaine sainte). 

Aéroports

L’aéroport de Málaga (AGP ; 952 04 88 38 ; www.aena.es) est le principal aéroport international d’Andalousie et le quatrième plus grand d’Espagne, avec près de 60 compagnies aériennes reliant la ville à l’Espagne, à l’Europe, et au reste du monde. 
Séville, Grenade, Jerez de la Frontera et Almería offrent un choix limité de liaisons vers d’autres villes espagnoles et européennes. Le site www.aena.es vous permet de savoir quelles compagnies desservent votre destination andalouse. 
Gibraltar (GIB ; 20073026) reçoit quelques vols directs en provenance du Royaume-Uni. 

Depuis la France

Air France propose des vols directs quotidiens opérés par Air Europa depuis Paris à destination de Málaga (environ 150 €, durée 2 heures 35) et Iberia des vols directs, depuis Paris, pour Séville (environ 200 €, durée 2 heures 10).

Compagnies low cost 

Transavia assure des vols directs depuis Paris pour Séville (AR à partir de 90 €) et Vueling des vols directs depuis Paris pour Málaga (AR à partir de 120 €), et Séville (AR à partir de 120 €).
Vous pouvez aussi vous adresser aux agences de voyages suivantes : 

  • Nouvelles Frontières 
  • Thomas Cook
  • Voyageurs du Monde

Depuis la Belgique

Iberia assure des vols pour Málaga et Séville (environ 300 €) comme SN Brussels Airlines. La compagnie low cost Vueling fait la liaison directe Bruxelles-Málaga, et Bruxelles-Grenade, Bruxelles-Almería, 
Bruxelles-Séville via Barcelone.
Vous pouvez aussi vous adresser aux agences de voyages suivantes : 

  • Airstop
  • Connections
  • Gigatour Voyages Éole

Depuis la Suisse

Iberia propose des liaisons depuis Genève et Zurich via Madrid pour Almería, Grenade, Málaga et Séville. Swiss International Air Lines assure des vols directs Zurich-Málaga (comptez 350 CHF). 
Vous pouvez aussi vous adresser à STA Travel Lausanne.

Depuis le canada

Il n’existe pas de vols directs avec l’Andalousie pour le moment, mais un grand nombre de liaisons avec escale à Madrid ou une autre ville européenne. Voyez auprès d’Air Canada, Air Transat et Travel Cuts.

Depuis le portugal

Tap Portugal relie directement Lisbonne avec Séville et Málaga (à partir de 160 € AR pour les deux destinations). 

Aller en Andalousie en bateau

Vous pouvez rejoindre l’Andalousie par bateau depuis les ports marocains de Tanger et de Nador, ainsi que de Ceuta et Melilla (les enclaves espagnoles de la côte marocaine) et d’Oran et de Ghazaouet (Algérie). Les lignes sont les suivantes : Melilla-Almería, Nador-Almería, Oran-Almería, Ghazaouet-Almería, Melilla-Málaga, Tanger-Gibraltar, Tanger-Algésiras, Ceuta-Algésiras et Tanger-Tarifa. 
Toutes acceptent les véhicules et les passagers. Les traversées les plus fréquentes se font depuis/vers Algésiras. On compte au moins 18 traversées quotidiennes entre Algésiras et Tanger (entre 1 heure 30), et 9 entre Algésiras et Ceuta (1 heure). De mi-juin à mi-septembre, des ferries supplémentaires sont affrétés. Si vous voulez voyager avec une voiture en juillet, en août ou à Pâques, réservez bien à l’avance, et armez-vous de patience pour les longues files d’attente et les formalités de douane. 
Voici les principales compagnies de ferries, aux tarifs assez similaires :

Aller en Andalousie par la route

voyager en Bus

Choisir le bus pour se rendre en Andalousie n’est pas plus avantageux que de prendre l’avion, sauf si vous venez du Portugal ou du Maroc. Depuis les autres régions d’Espagne, le bus est souvent plus économique ou plus rapide que le train, mais pas toujours. 
Alsa dessert plusieurs fois par semaine Casablanca, Marrakech et Fès, ainsi que les villes andalouses de Séville, Marbella, Málaga, Grenade, Jerez de la Frontera et Almería, via les ferries Algésiras-Tanger. Comptez entre 19 et 20 heures pour aller de Málaga à Marrakech. 
Les bus desservent la plupart des villes et bourgades d’Andalousie depuis le reste du pays, avec un très grand choix au départ de l’Estación Sur de Autobuses (www.estacionautobusesmadrid.com), à Madrid. Comptez 6 heures pour rejoindre Séville, Grenade ou Málaga. D’autres bus circulent sur la côte méditerranéenne depuis Barcelone, Valence et Alicante, à destination d’Almería, Grenade, Jaén, Cordoue, Séville, Málaga et la Costa del Sol. Les meilleures compagnies de bus reliant l’Andalousie au reste du pays sont Alsa et Secorbus/Socibus (902 22 92 92 ; www.socibus.es).

Passage des frontières

Si vous arrivez du Maroc, les contrôles aux terminaux de départ et d’arrivée de ferries sont très stricts ; ajoutez donc environ deux heures supplémentaires à votre temps de trajet. L’attente est longue à la douane de chaque côté du détroit de Gibraltar.

Train

La SNCF, la Renfe et les Caminhos de Ferro Portugueses sont les compagnies de chemins de fer assurant des liaisons avec l’Andalousie. 
Depuis la France, tous les trains à destination de l’Andalousie prévoient au moins une correspondance (en général à Madrid). Il existe des trains de nuit directs pour Barcelone et Madrid, ainsi qu’entre la Suisse et Barcelone. Depuis la Belgique, il faut effectuer un changement en France. Depuis Paris, un train de nuit direct dessert la capitale espagnole. Il quitte la gare de Paris-Austerlitz, à 18h53 (arrivée à Madrid à 9h). Il est aussi possible de prendre un TGV depuis la gare Montparnasse à Paris jusqu’à Irun, d’où des trains directs vont à Madrid. De là (en général depuis la gare d’Atocha), des trains vous mèneront dans la plupart des grandes villes andalouses. 
Il n’existe pas de trains traversant la frontière depuis le Portugal, mais on peut prendre un train qui traverse l’Algarve jusqu’à Vila Real de Santo António, et traverser ensuite le Río Guadiana en ferry jusqu’à Ayamonte en Andalousie. Pour venir en train depuis Lisbonne (11 heures), il faut passer par Madrid (et aller de la gare Chamartín à Atocha). Des trains directs circulent au moins trois fois par semaine vers Barcelone depuis la Suisse, et tous les jours depuis Montpellier. 
Depuis Madrid, le train le plus rapide pour se rendre en Andalousie est l’AVE (Alta Velocidad Española), géré par la Renfe. Il relie Madrid à Cordoue (aller à partir de 62 €, 1 heure 45), Séville (à partir de 75 €, 2 heures 30) et Málaga (à partir de 79 €, 2 heures 30). Les trains Alvia relient aussi directement Madrid à Cádiz trois ou quatre fois par jour. De la plupart des autres régions d’Espagne, vous pouvez rejoindre l’Andalousie dans la journée, avec en général une correspondance à Madrid ou Barcelone.
La plupart des trains longue distance ont des wagons preferente (1re classe) et turista (2e classe). Ils s’appellent différemment selon leur standard et le moment où ils circulent :

  • Trains de jour Ce sont les AVE sur les lignes Madrid-Seville et Madrid-Cordoue-Málaga, les Alvia sur les lignes Madrid-Cádiz et Huelva, et les Altaria sur les lignes Madrid-Granade et Ronda-Algerciras.
  • Trains de nuit Les confortables Trenhotels (avec places assises, couchettes et wagons-lits) relient Barcelone et Granade.

Il est préférable de réserver, surtout en juillet et août, par téléphone ou par Internet. Par téléphone, les billets doivent être payés et récupérés à un comptoir de la Renfe dans les 72 heures après la réservation et plus de 24 heures avant le départ du train. Les billets peuvent être réglés sur Internet (lors du premier achat en ligne, vous devrez récupérer vos billets au moins une heure avant le départ du train à un comptoir de la Renfe. Les réservations suivantes pourront être imprimées directement depuis le site Web).
Différentes réductions s’appliquent sur le prix des billets :

  • Sur un trajet longue distance, l’aller-retour coûte 20% moins cher que deux allers simples.
  • Les enfants de moins de 4 ans voyagent gratuitement (sauf dans les trains rapides, où ils paient le même tarif que les 4-13 ans).
  • Les enfants de 4 à 13 ans bénéficient d’une réduction de 40% sur les sièges et les couchettes.
  • La carte Euro<26 (www.euro26.org) offre une réduction de 20-25% sur les trajets longue distance et régionaux.

Voiture et moto en Andalousie

Depuis la France, le trajet Paris-Séville (1 750 km) en voiture dure 17 heures (péage environ 60 €), 15 heures depuis le sud de la France. Les principales routes espagnoles sont en bon état. Il est possible de se rendre en Andalousie depuis n’importe quelle région d’Espagne dans la journée. 
Les principaux itinéraires traversent le centre du pays depuis Madrid, et longent la côte méditerranéenne depuis Barcelone. Les ferries relient également l’Andalousie à Tanger et Nador, au Maroc, et à Ceuta et Melilla, les enclaves espagnoles de la côte marocaine.
La principale autoroute de Madrid à l’Andalousie est l’A4/AP4, qui va à Cordoue, Séville et Cadix. Pour Jaén, Grenade, Almería et Málaga, prenez l’embranchement à Bailén. À l’est, l’AP7/A7 descend toute la côte méditerranéenne espagnole, depuis La Jonquera, à la frontière française, jusqu’à Algésiras.
Si vous comptez vous déplacer en voiture durant votre séjour, il est généralement plus rentable (et plus rapide) de voyager en avion et de louer une voiture sur place. 
 

Mis à jour le : 13 septembre 2016

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Andalousie