Autriche : Culture

Coutumes

Il est d'usage de saluer les personnes que l'on rencontre (Grüss Gott), serveurs de restaurants, vendeurs, employés, et de leur dire au revoir (Auf Wiedersehen). Manquer à cette règle serait interprété comme une insulte personnelle. Lorsque vous trinquez (Prost) avec des convives autrichiens, regardez-les dans les yeux, sinon certains pourraient douter de votre sincérité.
Les hommes porteront veste et cravate pour dîner dans un restaurant chic. Il convient également de s'habiller pour aller à l'opéra ou au théâtre. Certains Autrichiens affectionnent encore l'étiquette du vieil empire : baise-main et claquement de talon accompagnent parfois des présentations.
Les Autrichiens font preuve d'un respect inébranlable pour la signalisation concernant les piétons aux feux tricolores : même si aucune circulation n'est en vue, ils attendent patiemment que le petit bonhomme passe du rouge au vert. Enfreindre cette règle est mal vu et peut vous valoir une amende.

Langue

Langue officielle, l'allemand se décline dans ce petit pays en un nombre surprenant de dialectes régionaux. L'accent varie souvent d'un massif montagneux à un autre et les Autrichiens originaires de régions différentes ont parfois du mal à se comprendre. Dans le Burgenland, environ 25 000 personnes parlent le croate et en Carinthie, 20 000 personnes parlent le slovène.
Bonjour : Grüss Gott (poli), Servus ou Grüss dich (familier)
Au revoir : Auf Wiedersehen
S'il vous plaît : Bitte
Merci : Danke
Excusez-moi : Entschuldigung
Combien cela coûte-t-il ? : Wieviel kostet es ?
Petit déjeuner : Frühstuck
Déjeuner : Mittagessen
Dîner : Bendessen
Avez-vous encore des chambres libres ? : Haben Sie noch freie Zimmer ?

Nourriture

La cuisine autrichienne traditionnelle est consistante. La Wiener Schnitzel, célèbre spécialité viennoise, a fait le tour du monde. Il s'agit d'une fine côte de veau ou de porc panée, délicieuse lorsqu'elle est bien préparée. Les Autrichiens sont friands de morceaux de viande ignorés de la plupart des autres pays. Le Beuschel, par exemple, est préparé avec de fines tranches de poumon et de cœur de veau. Plus savoureux qu'on pourrait croire... Mauvaise nouvelle pour votre porte-monnaie et votre ligne : l'Autriche excelle en matière de gâteaux et de pâtisseries. Le dessert le plus célèbre, le Strudel, est une pâte fourrée avec différents fruits, recouverte de raisins secs et de cannelle et cuite au four. À déguster avec un verre de bière autrichienne ou de vin du pays.

Religion

73,6% des Autrichiens sont catholiques, 4.7% sont protestants (la majorité des protestants vivent dans le Burgenland et en Carinthie) et 5% sont musulmans.

Arts

Mélomanes, les Habsbourg attirèrent à Vienne musiciens et compositeurs venant de toute l'Europe aux XVIIe et XIXe siècles. Gluck, Mozart, Haydn, Beethoven, Brahms, Schubert, Malher, les Strauss et Schönberg séjournèrent dans la capitale autrichienne à différentes époques de l'histoire. L'Orchestre philarmonique de Vienne, le Staatoper (Opéra national), le Musikverein et le Konzerthaus sont autant d'institutions prestigieuses.
Roman, gothique, Renaissance, baroque autrichien, rococo, Art nouveau et moderniste, tous ces styles ont trouvé de superbes expressions dans une multitude d'églises, de bâtiments officiels, châteaux, palais et demeures privées. Les peintres autrichiens les plus connus sont sans doute Gustav Klimt (Art nouveau) et Oskar Kokoschka (expressionnisme viennois). Autres Autrichiens célèbres : le père de la psychanalyse, Sigmund Freud, le réalisateur Fritz Lang et l'acteur Arnold Schwarzenegger. Enfin, le cinéaste Michael Haneke, réalisateur de Benny's Video (1992), de Funny Games (1997) et de La pianiste (2001), incarne à lui seul le cinéma autrichien contemporain.

Mis à jour le : 11 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Autriche