Allemagne

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Allemagne
  4. Les Incontournables

Allemagne : Les Incontournables

Berlin

Ville fascinante et troublante, Berlin reste le symbole de la puissance et de la domination prussienne. D'une importance stratégique capitale depuis son émergence, au XIIIe siècle, de part et d'autre de la Spree, Berlin n'a cependant jamais autant occupé le devant de la scène que pendant le XXe siècle. Le cœur de l'Allemagne bat ici, dans les grands édifices publics, les superbes musées et les théâtres, dans les restaurants au charme discret et les night-clubs à la décontraction étudiée. C'est à Berlin que l'on prend la température de la nation allemande.

Munich

Munich se révèle aussi cosmopolite que n'importe quelle autre grande ville européenne. Dans une combinaison étourdissante de sophistication et de laisser-aller, la ville mêle allégrement l'élégance grisante de ses grands boulevards aux flonflons et aux chopes de bière. Peu étendue et agréable, Munich rassemble plus de théâtres que n'importe quelle autre ville d'Allemagne, ainsi que beaucoup de beaux musées, un certain nombre de jardins élégants, et un ou deux milliers de tavernes à bières.
Ne manquez pas le Deutsches Museum, le plus grand musée des sciences et des technologies au monde, qui propose de multiples animations interactives et des démonstrations passionnantes de toutes sortes d'activités humaines, depuis l'exploitation minière jusqu'à l'observation des étoiles. L'Englischer Garten figure parmi les plus grands parcs urbains d'Europe. Vous n'en croirez pas vos yeux, mais à la sortie des bureaux, les employés de banque que vous avez vus auparavant derrière le guichet se prélassent au soleil sur ses pelouses impeccables dans le plus simple appareil. Vous pouvez effectuer toutes sortes d'excursions à partir de Munich. Par temps clair, vous apercevrez les Alpes bavaroises, ce qui donnera probablement envie d'y faire un saut. Vous pouvez parcourir la Route romantique, qui passe à travers plusieurs villages pittoresques de Bavière occidentale. Enfin, pour une expédition plus grave, le camp de concentration de Dachau se trouve au nord-ouest de la ville. Munich est parfaitement desservie par tous les types de transports publics qui la relient au reste de l'Allemagne.

Francfort-sur-le-Main

Centre géographique et surtout financier de l'Allemagne occidentale, Francfort-sur-le-Main (à ne pas confondre avec Francfort-sur-l'Oder) contribue pour une part importante à la prospérité du pays. Plus de 10% des impôts récoltés par la commune sont attribués à la culture et la ville renferme le plus grand nombre de musées du pays. Le musée Städel abrite une remarquable collection de peintures comprenant des œuvres de la Renaissance jusqu'au XXe siècle. Le musée d'art moderne est lui aussi richement doté. La scène musicale est très vivante et la ville est notamment réputée pour la qualité de ses concerts de jazz. On connaît également Francfort pour sa production locale, l'Ebbelweï, une sorte de cidre bien plus fort qu'il n'en a l'air. Quelque 1 500 trains s'arrêtent chaque jour à Francfort, ce qui signifie que vous pouvez vous y rendre depuis n'importe quel point du pays, et inversement. À une heure au nord de Francfort, la charmante ville universitaire de Marburg pétille d'animation, avec ses rues pavées, ses cafés et ses pubs bruyants.

Heidelberg

Irrésistiblement attirés par le splendide château gothico-Renaissance, les visiteurs pourraient bien montrer un peu d'esprit de résistance et aller voir l'un des multiples autres châteaux d'Allemagne : Heidelberg étouffe en effet sous le poids des 4 millions de touristes qu'elle reçoit tous les ans. Cette jolie ville dispose en outre de peu d'hébergements bon marché et propose une restauration excessivement chère. Ceci dit, personne ne nie l'attrait romantique exercé par le château, et l'on peut toujours échapper aux hordes de touristes en empruntant l'un des chemins des collines avoisinantes, d'où l'on jouit d'une belle vue sur la ville. Le Grand Tonneau, qui peut contenir 220 000 litres, mérite aussi le coup d'œil. En flânant dans les petites rues de la ville, vous tomberez peut-être sur le dernier bar à la mode chez les étudiants, où vous pourrez alors traîner des heures devant un café à regarder les poètes et les poseurs. Pour effectuer une retraite rapide, vous pourrez prendre l'un des nombreux trains à destination de Francfort, Stuttgart, Munich, ou d'autres villes.

Lübeck

Située dans la région la plus septentrionale du pays, le Schleswig-Holstein, cette élégante ville médiévale se trouve un peu à l'écart des circuits touristiques classiques. Aisément accessible depuis Hambourg, elle constitue une alternative agréable aux sites plus spectaculaires du sud. Sévèrement bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale, la vieille ville a été intelligemment reconstruite et présente aujourd'hui une élégance majestueuse. Lübeck regorge de solutions d'hébergement bon marché, ainsi que de restaurants à prix modérés. Ne manquez pas le ravissant Marionettentheater (théâtre de marionnettes). La Marienkirche a gardé volontairement les marques de la guerre : les cloches tombées lors d'un bombardement ont été laissées par terre, devant un petit panneau portant les mots "en signe de protestation contre la guerre et la violence".

Tübingen

À 35 km seulement de Stuttgart, cette ville universitaire pittoresque et agréable invite à la flânerie dans ses ruelles étroites, le long de vieux murs de pierre et de maisons à pans de bois. Depuis les hauteurs du château de Hohentübingen, qui fait désormais partie de l'université, vous pourrez admirer la vue sur les toits pentus de tuiles rouges de la vieille ville. Dans tous les cafés, vous rencontrerez des étudiants, gardiens fidèles d'une tradition intellectuelle résolument libérale, qui mettent toute leur conviction à refaire le monde. Le marché regorge de fruits et de légumes frais, que vous avez toutes les chances de retrouver dans votre assiette.

Les îles de la Frise

Le soleil éclatant, les dunes de sable, la mer et l'air pur récompenseront largement ceux qui effectuent le voyage jusqu'à ces îles situées au large de la côte nord-occidentale de l'Allemagne. Les dunes, fragiles, sont protégées dans un parc national qui couvre la majeure partie de la zone. Vous pourrez marcher le long des sentiers et des promenades aménagées. Évitez Sylt, où se bousculent les touristes en cure de thalassothérapie, et dirigez-vous vers Föhr ou Amrum, plus décontractées, moins touristiques, et dépourvues de cette culture des bains et du sauna qui pousse les gens à se précipiter brusquement dans l'eau glacée de la mer du Nord. Vous pourrez tranquillement faire du cheval ou de la bicyclette. Un peu plus loin, l'île de Helgoland est parfaite pour une excursion d'un ou deux jours à partir des îles de la Frise. Utilisée comme base de sous-marins pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a conservé ses blockhaus et ses souterrains, que l'on peut visiter. Un sentier panoramique fait le tour de l'île.

Le Harz

Surtout connu des Allemands et des Scandinaves, le massif du Harz se dresse en Basse-Saxe et est rapidement accessible en train depuis les centres touristiques du sud du pays. On ne trouve pas là les hauts sommets et les vallées des Alpes, mais l'on peut y pratiquer le sport en toute saison à l'abri des foules des stations alpines. Le Naturpark Harz a été aménagé pour les randonneurs, mais pas au détriment de sa beauté. On pratique beaucoup le cyclotourisme dans la région, bien que certaines routes sinueuses de montagne soient accessibles aussi aux véhicules à moteur (consultez une carte avant de prendre la route). Le Harz reste banal pour le ski de piste, mais est idéal pour le ski de fond.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents