Taiwan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Taiwan
  4. Si vous aimez

Taiwan : Si vous aimez

Taiwan selon ses envies

Activités de plein air

Taiwan offre de très belles randonnées et de nombreuses routes cyclables au panorama splendide. On peut aussi y pratiquer des sports aquatiques comme la plongée, le canyoning, le surf et la planche à voile, dans un archipel mondialement réputé et battu par les vents.
Wulai À quelques kilomètres de Taipei, cette étendue de forêt subtropicale traversée de torrents sauvages est l’une des meilleures destinations du nord de l’île pour la randonnée, le cyclisme et le canyoning.
Parc national de Yushan 1 050 km² de hauts sommets et de vallées profondes, sillonnés de sentiers de randonnée.
Route n°11 Cette voie rapide qui longe la côte, sur fond de montagnes abruptes et verdoyantes, est la destination préférée des amateurs de cyclotourisme.
Penghu L’île, extrêmement ventée en automne, est un des meilleurs lieux en Asie où pratiquer la planche à voile.
Lanyu Des récifs vierges, des poissons en abondance et une culture insulaire unique font de l’endroit le paradis des amateurs de plongée et de snorkelling.

Sources chaudes

Taiwan possède plus de 100 sources d’eau chaude, des classiques sources sulfureuses aux sources d’eau de mer jaillissant d’une île volcanique située au large des côtes. Quelques sources froides permettent même d’échapper à la chaleur estivale. Les aménagements sont, eux aussi, très différents, de style japonais ou occidental, et beaucoup de sources sont laissées dans leur état naturel.
Taian Destination très prisée dans les années 1920 par les services d’ordre japonais en permission. Les spas modernes et design de Taian dominent des pentes aux rochers déchiquetés.
Beitou Situées dans les montagnes boisées qui entourent Taipei, ces sources sont accessibles par un court trajet en métro.
Guguan Des bassins extérieurs avec, pour toile de fond, des montagnes nimbées de brume.
Île Verte Offrez-vous une baignade dans une source d’eau chaude salée exceptionnelle, à côté de l’océan.
Lisong Cette source naturelle, cachée dans une vallée isolée, jaillit d’une falaise multicolore avant de retomber en pluie sur les baigneurs.

Plages

Les plages de Taiwan désignent aussi bien de petites anses aux eaux bleu lagon que de longues étendues de sable noir et de magnifiques plages de sable fin d’origine corallienne, sur les îles les plus éloignées. La plupart sont gratuites et les complexes immobiliers peu nombreux.
Shanshui Baignade, surf, plongée avec masque et tuba ou farniente vous attendent sur cette très belle plage, voisine d’un joli village.
Baishawan Ses eaux bleues et tièdes, ses palmiers et son arc de sable blanc font de cette plage la plus belle du sud de Taiwan.
Nanao Cette grande baie en forme de croissant possède une plage de sable noir et une vue époustouflante sur les hautes falaises qui longent la côte.
Chipei Sand Tail La plus belle plage de sable blanc de Taiwan, à la forme toujours changeante.
Taimali La baignade est ici interdite, mais pas le camping ou les feux de camp.
Wai’ao Cette longue plage de sable noir est le spot de surf le plus fréquenté du nord de l’île.

Temples

Avec plus de 15 000 temples sur l’île, on en trouve forcément un pour chaque dieu et pour chaque occasion. Tout à la fois bâtiments chargés d’histoire, salles d’exposition d’arts décoratifs et lieux de cultes animés, les temples sont un élément essentiel de la culture traditionnelle taiwanaise.
Temple Bao’an L’un des plus beaux exemples du patrimoine architectural et artistique du sud de Taiwan. Ses responsables ont été récompensés par l’Unesco pour leur politique de préservation du lieu.
Temple Tzushr La reconstruction de ce temple, à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, a été supervisée par un enseignant en art, et cela se voit.
Lukang Longshan Ceinturé de murs, ce temple renferme de véritables trésors, tant par ses décors que par ses éléments en bois sculpté.
Temple de Confucius de Tainan Premier temple de Confucius édifié à Taiwan, sa décoration est un modèle de délicatesse et il y règne une atmosphère empreinte de dignité.
Monastère de Chung Tai Chan Conçu par le même architecte que celui à qui l’on doit la tour Taipei 101, ce monastère à l’architecture extérieure très surprenante abrite des salles remplies d’éléments décoratifs traditionnels.

Fêtes traditionnelles

L’augmentation du niveau de vie et et la prospérité économique de l’île n’ont pas tué la culture traditionnelle taiwanaise : il y a simplement davantage d’argent à consacrer à l’organisation de fêtes grandioses, parfois très surprenantes.
Pèlerinage de Matsu La plus importante fête religieuse de Taiwan consiste en une marche de 350 km autour de l’île, neuf jours durant, de pèlerins qui vénèrent la déesse de la mer – soit la quasi-totalité des Taiwanais.
Cérémonie du bateau royal À l’issue d’une semaine de très belles festivités religieuses, un bateau censé emporter avec lui les maladies comme la peste est brûlé sur la plage.
Fête des Lanternes Des spectacles à la pointe de la technologie ont lieu, à cette occasion, dans toutes les villes, mais les plus beaux sont sans conteste le lâcher de lanternes à Pingxi et le bombardement de maître Handan, à Taitung
Festival des feux d’artifice de Yenshui On lâche ici sur la foule, non pas des vachettes, mais des pétards et des feux d’artifice que l’on ne doit, en théorie, pas chercher à éviter. L’ambiance est joyeuse et festive, mais les accidents ne sont pas rares.

Marchés nocturnes

La réputation de Taiwan  en matière de gastronomie ne cesse de grandir. Même les touristes venus de Malaisie et de Singapour, pays réputés pour leur délicieuse cuisine de rue, se pressent ici pour déguster les plats servis sur les marchés nocturnes.
Rue Raohe Le marché qui se tient dans cette rue, prisé des connaisseurs, est le plus ancien de Taipei et offre une diversité sans égale dans ses étals de nourriture sur le pouce.
Miaokou Le marché le plus célèbre de Taiwan propose chaque nuit poissons et fruits de mer fraîchement cuisinés. Vous pourrez ensuite prier au temple qui lui a donné son nom pour que votre gourmandise vous soit pardonnée.
Liuhe Chaque soir, une centaine d’étals s’alignent sur la rue du marché pour proposer aussi bien des brochettes de poulpe que des wraps de poulet frais.
Fengjia Un pèlerinage dans ce marché très animé sera l’occasion de découvrir l’endroit où sont nés de nombreuses spécialités culinaires étranges, mais très en vogue, à Taiwan.
Tainan Ici, on pourrait croire que la moitié de la ville, et chaque cour de temple, est un marché nocturne – les spécialités culinaires locales, comme le pain cercueil et les beignets de crevettes, valent à elles seules le voyage.

Vie sauvage

La proportion d’espèces endémiques à Taiwan est bien supérieure à la moyenne mondiale : on y trouve beaucoup d’animaux et de plantes qui n’existent nulle part ailleurs. Les oiseaux et les papillons sont les plus faciles à repérer et, grâce aux efforts de protection engagés, des mammifères de plus grande taille, comme le daim, commencent à repeupler l’île.
Oiseaux La diversité des habitats à Taiwan lui permet d’en accueillir plus de 600 espèces. Au moins 24 d’entre elles sont endémiques, tout comme 59 sous-espèces.
Papillons Ce n’est pas pour rien que Taiwan est surnommée le “Royaume des papillons”. On y trouve plus de 400 espèces (dont 56 endémiques), de nombreuses vallées propices à leur reproduction et d’importantes migrations annuelles.
Poissons Le saumon d’eau douce formosan ne quitte jamais la rivière où il est né.
Mammifères Il existe 17 espèces endémiques, dont le macaque de Formose et l’écureuil volant géant, l’un des plus grands au monde.

Villages de montagne

Les montagnes couvrant plus des deux tiers du territoire taiwanais, les lieux où fuir les foules et la chaleur estivale ne manquent pas. De nombreux petits villages sont semés aux pieds des principales chaînes montagneuses, des réserves forestières et des parcs nationaux, et certains offrent même l’accès à des sources d’eau chaude aménagées.
Taipingshan Au cœur d’une réserve naturelle de haute montagne nimbée de brume, non loin de sources chaudes, ce petit village offre un panorama saisissant sur le Mont des Neiges.
Villages de Nanzhuang Au pied de l’impressionnant Mont des Neiges, les villages sont ici constitués d’une population mélangée de Hakkas, de Taiwanais et d’aborigènes.
Dasyueshan Située dans une région riche en conifères, cette réserve naturelle de haute montagne abrite de nombreuses espèces d’oiseaux.
Mingchih Le long de la route nationale 7, isolée, qui traverse le nord de l’île, Mingchih se trouve non loin de sources d’eaux chaudes encore sauvages et de deux forêts de cèdres anciens.
Zone touristique du parc national d’Alishan Attire les voyages grâce à sa culture aborigène, son exceptionnel chemin de fer d’altitude, ses cèdres anciens et sa magnifique mer de nuages.

Thé

Taiwan rassemble les conditions idéales pour la culture du thé et ses produits satisferont aussi bien les amateurs débutants à la recherche d’un breuvage parfumé que les connaisseurs prêts à payer très cher quelques grammes de feuilles séchées– si la qualité est au rendez-vous.
Oolongs d’altitude Ces thés, qui poussent à plus de 1 000 m d’altitude dans des régions humides mais ensoleillées, possèdent une texture onctueuse et un bouquet d’arômes exceptionnel.
Bao Chung Un des préférés des Taiwanais, au parfum légèrement floral. C’est un bon point de départ pour une découverte des crus locaux.
“Oriental Beauty” Produit exclusivement à Taiwan, ce thé de couleur légèrement rouge, à la saveur sucrée, offre des arômes fleuris, sans astringence.
Lei cha Boisson des ouvriers agricoles ; un mélange riche et nourrissant auquel on ajoute du riz soufflé et des noix pilées.
Thé noir Les planteurs de thé noir du lac du Soleil et de la Lune ont mis près de 10 ans à fait revivre leur activité. Ce thé se boit nature, sans lait ni sucre.
Mis à jour le : 12 novembre 2014
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Taipei le temps d'un petit voyage

Paramètres des cookies