Laos

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Laos
  4. Les Incontournables

Laos : Les Incontournables

Top 10 du Laos

Luang Prabang

Histoire royale à tous les coins de rue, temples, moines en robe safran, vues magnifiques sur le fleuve, cuisine française d’exception et les meilleurs hôtels de charme de toute l’Asie du Sud-Est : la cité intemporelle construite au confluent du Mékong et de la Nam Khan a tout pour plaire. Découvrez les venelles de la “péninsule tropicale” à vélo, faites une balade à dos d’éléphant ou détendez-vous dans l’un des nombreux spas à prix abordables. Et soyez prêt à modifier votre planning pour rester un peu plus longtemps que prévu.

Si Phan Don

Cela fait bien longtemps que Si Phan Don (“Quatre Mille Îles") rassemble les voyageurs en quête de tranquillité. Connues comme le paradis des amateurs de soleil et de farniente, ces îles tropicales baignées par les eaux du Mékong séduiront aussi les tempéraments plus actifs. Entre une matinée de tubing (descente de rivière sur bouée gonflable) et une balade à vélo dans les rizières, allez faire un tour en kayak ou partez pêcher avec les habitants, avant de conclure la journée par une sortie en bateau pour observer au crépuscule les dauphins de l’Irrawaddy, une espèce assez rare.

Accroché à une tyrolienne, filez à travers la forêt luxuriante.

Ces câbles, dont certains sont longs de plus de 500 m, relient plusieurs vallées
de la Réserve naturelle de Bokeo, où vivent des gibbons noirs et des tigres asiatiques. Votre argent servira à protéger le primate (une espèce menacée), et vos guides seront des anciens braconniers devenus gardes du parc. Vous passerez la nuit dans une cabane perchée dans les arbres, à l’écoute des bruits de la nature.

Vang Vieng

Une ambiance tranquille règne à Vang Vieng, petite merveille posée au pied d’immenses falaises de calcaire sur les bords de la Nam Song. Depuis que les fêtards ont jeté leur dévolu sur d’autres destinations, le calme est revenu et les lieux accueillent une clientèle en quête d’activités bien organisées – montgolfière, randonnée, spéléologie et escalade pour n’en citer que quelques-unes, sans oublier l’attraction majeure du coin : le tubing. Les pensions modestes et les fast-food cèdent peu à peu le terrain à des hôtels de charme plus chic et à de délicieux restaurants.

Croisières fluviales

Le trajet en bateau est l’une des composantes essentielle d’un voyage au Laos. Sur le Mékong, l’itinéraire reliant Luang Prabang et Huay Xai, une porte du Triangle d’or, via Pakbeng, est l’un des plus appréciés. Du bateau local à la croisière de luxe, il existe des options pour tous les budgets, y compris pour découvrir le paisible archipel de Si Phan Don, dans l’extrême Sud. Un grand nombre d’affluents importants, comme la Nam Ou et la Nam Tha, relient entre elles des destinations diverses, comme Nong Khiaw et Hat Sa (d’où l’on gagne Phongsali).

Trek et séjour chez l’habitant

Le Laos offre un grand choix de treks qui incluent souvent une ou plusieurs nuits chez l’habitant. Le Nord   est une région prisée, mais on peut randonner partout dans le pays. Dans la province de Phongsali, l’expérience sera l’une des plus authentiques et vous aurez l’occasion de côtoyer les Akha, une ethnie aux coutumes bien spécifiques. Luang Namtha est la base la plus commode pour qui veut entamer un écotrek dans la ZNP (zone nationale protégée) de Nam Ha, haut lieu de la randonnée dans la région du Mékong.

Grottes de Vieng Xai

Ici, l’histoire s’est creusée dans la pierre. C’est à Vieng Xai, située dans un cadre naturel magnifique, que se réfugièrent les dirigeants du Pathet Lao lors de la campagne de bombardements menée par l’armée américaine entre 1964 et 1973. Au-delà de la beauté des grottes naturelles, c’est la visite audioguidée (avec effets sonores) qui fait de la viste une expérience unique. Lorsque vous entendrez le ronflement des bombardiers au-dessus de vos têtes, il y a fort à parier que vous irez vous mettre à l’abri dans le jardin luxuriant du “Prince rouge”.

Plateau des Boloven

Ce haut plateau couvert de forêt s’élève au-dessus des plaines alluviales du Mékong. Partez à moto sur les routes désertes qui s’enfoncent dans les provinces du Sud-Est, à la frontière du Vietnam. Ou bien faites un break à Tat Lo, une bourgade aux hébergements bon marché entourée de cascades. Et si vous avez envie d’un peu d’aventure, partez en randonnée voir des villages où vivent des minorités ethniques. Sinon, offrez-vous une plongée dans la jungle au fil des tyroliennes de la ZNP de Dong Hua Sao. 

Tham Kong Lo

Ce pourrait être le pire des cauchemars : imaginez le bras d’une rivière à son embouchure qui s’enfonce sous un imposant promontoire calcaire, et un batelier qui vous emmène sur un frêle esquif de bois au cœur de l’obscurité, dans les entrailles de la montagne. La lente progression sous le très haut plafond de stalactites de cette extraordinaire galerie de 7,5 km située dans la province reculée de Khammuan  est une expérience mémorable !

Vientiane

Avec ses rues bordées de tamariniers et ses ruelles qui débouchent sur des villas de l’époque française, des maisons traditionnelles chinoises et des temples étincelants, la capitale Vientiane en bordure du Mékong a des allures de belle alanguie  . Vendeurs de rues, moines, cuisine française et hôtels de charme composent l’atmosphère singulière de Vientiane, relevée d’une touche de “bien-être” (spas, yoga et vélo sont des activités très prisées ici). La capitale du Laos n’a certes pas l’éclat de Luang Prabang, mais son charme est unique.

 

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies