Lonely Planet

Venezuela

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Venezuela
  4. Les Incontournables

Venezuela : Les Incontournables

Des tepuis au Salto Ángel en passant par la forêt

Fermez les yeux. Êtes-vous prêt pour la surprise ? La República Bolivariana de Venezuela, connue pour sa politique pétrolière, son programme socialiste et une inflation galopante, a plus d'une corde à son arc. C'est un territoire aux paysages parmi les plus diversifiés et idylliques d'Amérique du Sud, où, au nord, une mer turquoise vient caresser la plus longue côte caribéenne du continent, et où, au sud, des montagnes aux sommets aplatis cachent de hautes cascades et des paysages d'un autre monde. Entre ces deux extrémités, le Venezuela est à la fois le royaume des activités sportives et un paradis pour les naturalistes, avec sa faune et sa flore exotiques, ses deltas et bien plus d'une occasion de faire battre le cœur du voyageur.

Le magnifique trajet en avion de Puerto Ordaz au Parque Nacional Canaima, spectaculaire aventure au-dessus des tepuis (montagnes au sommet aplati), l'impressionnant périple en bateau sur le Río Carrao et le Río Churún, et la marche jusqu'au Salto Ángel sont des aventures inoubliables. Véritable choc esthétique, la mère de toutes les cascades semble puiser sa phénoménale puissance directement dans les nuages.

À la conquête du Roraima

Le paysage du Roraima n'est comparable à rien d'autre, à moins d'être allé sur La lune ! De curieuses roches noires aux formes étranges, des grenouilles venues d'ailleurs, des plantes carnivores et d'extraordinaires formations rocheuses, c'est un lieu incroyable qui vaut bien les cinq jours de randonnée.

Randonnée dans les hautes terres au-dessus de Mérida

Gravir le Pico Pan de Azúcar plus accessible que les glaciers, est un fantastique moyen, de contempler le superbe paysage qui se déroule autour de Mérida. En descendant, nous avons dévalé en courant et en glissant le versant sableux de la montagne, un vrai moment de plaisir !

Les merveilles de l'archipiélago los Roques

La première fois que je suis allé dans l'Archipiélago Los Roques, j'ai eu le souffle coupé – aucun mot ne peut décrire la couleur de l'eau. Chaque caye aux reflets turquoise surpassait la précédente, merveilleuse à la fois par le cadre et par la solitude du lieu. Le plus incroyable est que l'archipel est quasiment inconnu de tous. Sauf des Italiens, bien sûr !

Dans le ciel de Caracas

J'ai passé des moments inoubliables au Venezuela, en naviguant sur les vastes canaux du delta de l'Orénoque (Delta del Orinoco), où j'ai vu des dauphins roses de l'Amazone nager autour du bateau, découvert des villages warao, et où j'ai passé la nuit au plus profond de la forêt, dans un campamento rustique sous les étoiles, bercé par les bruits de la jungle.

Dans le delta de l'orénoque

Le Parque Nacional El Ávila ressemble à ces incroyables cours cachées derrière les murs épais des demeures coloniales – c'est un monde absolument inattendu. Le dimanche, les cascades transparentes, la végétation luxuriante et les randonneurs sympathiques vous aident à faire le plein d'énergie et à affronter la semaine à Caracas. Si vous prenez le teleférico, l'incroyable silence (lors du survol des collines) vous éclaircit immédiatement l'esprit. Bien plus efficace que le spa !

Farniente et soleil sur l'Isla de Margarita

Visiter l'Isla de Margarita hors saison était fantastique – les plages de sable blanc étaient désertes, la température de l'eau parfaite, le paysage fantastique. Pour couronner le tout, l'intérieur de l'île est magnifique, avec ses montagnes spectaculaires et inaccessibles.

Entre les dunes de Coro

Les dunes près de Coro sont impressionnantes, immenses et infinies. On se croirait dans un énorme bac à sable. Les gens roulaient, couraient et même sautaient dans les dunes… sans jamais se faire mal ! Une vraie communion avec la nature, une bonne dose d'adrénaline, de l'exercice et, croyez-moi, un paquet de photos sympas !

Les flots paisibles du Parque nacional morrocoy

À peine la lancha (le bateau à moteur) s'éloigne-t-elle du quai dans le Parque Nacional Morrocoy, qu'une sensation de relaxation totale vous envahit. Après l'agitation de Caracas, et la chaleur de Chichiriviche la veille, un bain dans la mer des Caraïbes, aussi chaude soit-elle, était incroyablement rafraîchissant. J'ai eu envie de me laisser flotter jusqu'aux Antilles néerlandaises !

La fierté des Zulianas de Maracaibo

La gaita participe pleinement de notre identité de Zulianas (habitantes de Zulia). Elle nous permet d'exprimer notre foi inextinguible, et notre sentiment de paix, d'amour et de justice – à notre manière, et dans la joie ! La gaita, qui est une vitrine de nos traditions, et notre foi en la Chinita sont les meilleurs moyens de montrer que nous sommes Zulianas !

Articles récents