Miami

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. USA
  4. Miami
  5. Les Incontournables

Miami : Les Incontournables

Le meilleur de Miami

La vie nocturne de Miami

Miami est une jolie ville où l’on s’amuse beaucoup. Le meilleur moyen de le vérifier est de sortir le soir. Dans des quartiers comme Midtown, Overtown et Coral Gables, on trouve des bars à l’ambiance décontractée – voire négligée ! – où la clientèle est chic, sexy et resplendissante, tout en étant aimable et en ayant les pieds sur terre. Même les immenses discothèques de Miami Beach, qui arborent parfois des cordons rouges et des droits d’entrée exorbitants, valent le coup d’œil pour leur dévouement et leur inventivité dans la création de soirées propices aux excès bachiques.

North Beach

Lorsqu’on évoque le soleil de Miami, nombreux sont ceux qui pensent à South Beach. Il est vrai que cette plage est sublime. Néanmoins, si vous voulez échapper aux foules, à la pression mise sur l’apparence physique et – à part pour ce qui est des gens à regarder – profiter d’une qualité de plage globalement meilleure, préférez North Beach. Des endroits comme le Haulover Beach Park sont suffisamment jolis pour vous servir de fond d’écran, et si vous souhaitez vraiment un bronzage intégral, il y a également une section naturiste.

les Everglades

Le sud de la Floride adore suivre la mode, les tendances culinaires et tout ce qui est branché, mais regardez sous la surface de la région (littéralement) et vous trouverez un paysage et des habitants très anciens. Difficile de trouver plus primitif que l’alligator : destiné par nature à être un parfait carnivore à la peau cuirassée, ce prédateur a une technique si aboutie qu’il ne l’a guère changée depuis l’époque des dinosaures. Vous en apercevrez par dizaines depuis les passerelles en bois du Royal Palm Visitor Center.

Key West

Key West est à la fois une icône de la contre-culture, l’extrémité sud des États-Unis continentaux et un refuge ensoleillé pour la communauté gay. N’oublions pas cependant que c’est aussi, qu’on le veuille ou non, un bar à ciel ouvert. Des milliers de touristes viennent chaque année s’y lâcher. Pourquoi ne pas vous joindre à eux ? Commencez par un coucher de soleil sur Mallory Square, puis regardez un chien funambule et des cracheurs de feu, avant d’entamer la célèbre ‘Duvall Crawl’ et de vous préparer à une soirée mémorable. Juste un conseil : ne prévoyez rien pour le lendemain matin.

La Calle Ocho

Little Havana, qui, comme son nom l’indique, est le cœur de la communauté cubaine de Miami, n’est pas peuplé que de Cubains. Des hispanophones de tous pays habitent la Calle Ocho (ou “8th St”), l’une des rues les plus pittoresques et débordantes de vie culturelle du pays. Il est utile de parler espagnol, mais ce n’est indispensable. Prenez simplement un cigare, un grand verre de jus de fruits et soyez à l’écoute du Miami multiculturel.

Le Design District

Les résidents les plus branchés de Miami font de temps en temps une apparition dans les discothèques de South Beach, mais depuis plusieurs années, les adresses à la mode se concentrent à Midtown (la zone au nord de Downtown qui comprend Wynwood et le Design District), ancien quartier ouvrier. De nombreux bâtiments sont aujourd’hui des galeries, des ateliers, des entrepôts d’art et parfois tout cela à la fois. Tous les mois, ces lieux artistiques ouvrent leurs portes. Le vin coule à flots et une population créative, intellectuelle et glamour danse de galerie en galerie. Et les frontières du Miami tendance s’élargissent.

Le Biltmore

Miami ne manque pas d’édifices impressionnants, et certains disent que son plus beau joyau est le Biltmore, à Coral Gables (même son nom a quelque chose d’aristocratique). Construit en 1925, cet hôtel incarne deux tendances initialement distinctes de l’âge d’or du jazz : le tape-à-l’œil et la dignité élégante. Aujourd’hui, ces lieux majestueux sont habités par les nantis et les fantômes des clients passés – et nous ne voulons pas simplement dire par là que le Biltmore restitue l’essence de sa grande époque : il paraît que des esprits hantent ses couloirs.

South Beach

South Beach est un lieu enchanteur. Tant de célébrités y viennent que leur mode de vie déteint sur nous, simples mortels, qui leur courons après, dans l’espoir de les voir se promener sur Lincoln Rd ou siroter un verre au Shore Club. L’atmosphère de paparazzi qui imprègne ce quartier a quelque chose d’un sort qui se réalise. Perdez-vous dans la foule qui se pâme d’admiration ; à force de chercher les stars et de traîner dans leurs lieux de prédilection, vous commencerez à avoir l’impression d’en être une.

L'art déco

Comme toutes les villes géniales, Miami et Miami Beach ont un style architectural caractéristique. À vrai dire, à Miami, l’Art déco n’est pas seulement caractéristique. Dans des quartiers comme South Beach, il fait autorité. Ce style du début du XXe siècle est une expression de l’esthétisme qui incarne des impulsions a priori contradictoires – la modernité côtoie la nostalgie du style Beaux-Arts ; la rationalisation, les ornements fantastiques ; les couleurs douces, les débauches de pastels. Quel que soit votre point de vue sur l’Art déco, il vous sera difficile d’en trouver une plus grande concentration qu’à Miami et Miami Beach.

Se régaler à Midtown

Miami est une ville qui adore ses plaisirs, et le plus grand de tous est un bon repas. Si vous voulez vraiment jouer avec vos papilles, allez explorer le royaume culinaire de Miami : Midtown (Wynwood et ses environs). Dans des restaurants comme Señora Martinez, Sustain et Michy’s, vous trouverez les meilleurs ingrédients locaux – un riche banquet de décadence puisé dans les champs et les océans de Floride – préparés à la mode de Miami, avec beaucoup d’élégance et de légèreté tropicales.

les demeures de Coral Gables

Coral Gables mérite son surnom de “City Beautiful” (ville de beauté). Les États-Unis en général et Miami en particulier sont souvent associés à l’extravagance, mais Coral Gables prend le contre-pied de ce cliché. Certes, ses maisons sont somptueuses, parfois à l’excès, mais beaucoup sont de superbes expressions d’un style néo-méditerranéen mêlant le meilleur des villas ibériques, des riads marocains et des demeures de plaisance romaines. Coral Gables est une merveille qui vous laissera bouche bée.

Se promener en kayak à Hell’s Bay

Les anciens habitants des Everglades, aujourd’hui l’un des plus beaux parcs nationaux des États-Unis, ont baptisé “Hell’s Bay” (baie de l’enfer) cette voie navigable faisant partie d’un réseau complexe de minces cours d’eau : “L’enfer pour y pénétrer et l’enfer pour en sortir”, disaient-ils. À l’intérieur, c’est un véritable paradis, ombragé par un tunnel de végétation qui vous rafraîchit lorsque vous glissez sur l’eau. Oubliez ce surnom effroyable ; parcourir Hell’s Bay en kayak est l’une des expériences d’exploration les plus romantiques qu’offre le sud de la Floride.

Bahia Honda

Tout le monde pense que les Keys sont entourées de magnifiques plages, mais c’est loin d’être vrai. Il s’agit d’îles de mangrove dont les côtes sont souvent un enchevêtrement de fougères et d’arbres – ce qui donne des plages jolies mais peu conventionnelles. Ce n’est pas le cas de Bahia Honda, où une belle étendue de sable doré borde le littoral. Réservez tôt pour y camper et vous réveiller avec une parfaite brise de mer et la lueur d’un nouveau jour scintillant sur les vagues.

nord de Downtown

Au nord du centre-ville de Miami, tous les prétextes sont bons pour faire la fête. Les bars, pubs et discothèques de cette zone, qui s’étend du mal famé Overtown au très branché Midtown et aux longues perspectives de Biscayne Blvd, passent par toute la gamme des styles : bars d’hôtel chics où des mannequins sculpturales en talons compensés sirotent du chardonnay, bars gays défraîchis proposant souvent du karaoké, ateliers convertis en salles de concert animées, et même quelques spécimens excentriques réunissant tout cela.

l’Overseas Highway

Les Florida Keys sont reliées par la Hwy 1, également connue sous le nom d’Overseas Hwy. Franchir ses nombreux ponts, en s’arrêtant de temps à autre pour contempler le golfe du Mexique ou la baie de Floride, est l’un des plus grands plaisirs d’un voyage en Floride. Si vous n’avez pas envie de conduire, une grande partie de cette route de 205 km est praticable à vélo ; elle est majoritairement plate, bordée par des bandes d’arrêt d’urgence sur lesquelles les vélos peuvent circuler et comprend plus de 110 km de l’itinéraire piétonnier et cycliste Florida Keys Overseas Heritage Trail.

Mis à jour le : 12 novembre 2014

Articles récents

Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Miami le temps d’un petit voyage

Paramètres des cookies